Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Depuis 2012, le groupe Casino s’est engagé à réduire de 20 % ses émissions par mètre carré de surface de vente d’ici 2020. Pour y parvenir, il déploie des plans d’action portant sur l’impact de la consommation d’énergie, le transport et les fluides réfrigérants.

Le groupe Casino a officiellement adhéré en juin 2018 au Science Based Target afin de définir sa feuille de route pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre en accord avec les objectifs de la COP 21 de limiter le réchauffement climatique à -2°C.
Science Based Targets

Pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre et réduire la pollution du transport de marchandises en centre-ville, le groupe Casino innove. Ainsi, l’enseigne Franprix, pionnière en matière de transport alternatif, livre plus de 300 magasins parisiens à partir de barges naviguant sur la Seine, évitant de mettre ainsi sur la route l’équivalent de 3 000 camions.

Pour assurer des livraisons en centre-ville dans un meilleur respect de l’environnement, le Groupe déploie et utilise des véhicules fonctionnant au GNV (gaz naturel de véhicule) ou au GNL (gaz naturel liquéfié) pour les grandes distances. Ces véhicules, plus silencieux, réduisent de 85 % le niveau d’émission en particules fines. Monoprix comme Casino expérimentent des camions au bioGNV dont l’origine renouvelable permet de réduire de 95 % les Gaz à Effet de Serre liés au transport. Plus de 400 camions au GNV seront mis sur les routes d’ici 2020. Au Brésil, GPA poursuit son programme de mutualisation des flux (backhauling) et expérimente des remorques double ponts pour augmenter les charges transportées par livraison et réduire les distances parcourues pour livrer les magasins.

Alors que le groupe met en oeuvre depuis 2012 un programme d’amélioration de la performance énergétique de ses magasins, il agit afin de réduire les émissions fugitives des meubles réfrigérés, premier poste d’émission direct de Gaz à Effet de Serre du Groupe. Il renforce l’étanchéité des circuits des installations existantes pour limiter les fuites et utilise des fluides à pouvoir de réchauffement climatique réduit, neutres pour l’ozone. En France, plus d’une trentaine de magasins disposent d’installations neuves hybrides utilisant un circuit chargé avec des fluides de synthèse pour le froid positif et un circuit chargé avec des fluides naturels (C0² ou propane) pour le froid négatif. Ce dispositif permet de réduire de moitié la charge initiale des magasins en fluide de synthèse à fort pouvoir de réchauffement climatique. Par ailleurs, Monoprix et Casino Supermarchés expérimentent des installations utilisant exclusivement des fluides naturels pour satisfaire la totalité de leurs besoins en froid.

>> Pour en savoir plus sur les engagements et les actions du groupe Casino