Garantir l’égalité professionnelle

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est l’un des engagements majeurs du groupe Casino. Dès 2002, le Groupe a souhaité renforcer la mixité des équipes à tous les niveaux de l’entreprise en agissant sur la gestion des carrières, les procédures RH (rémunération, accès à la formation, recrutement et promotion) ainsi que la parentalité.

Le Groupe propose à ses collaboratrices des actions concrètes pour encourager l’évolution des carrières, l’équité des rémunérations et l’équilibre des temps, accompagner la parentalité ou encore renforcer l’égalité salariale.

Les actions en France ont notamment porté sur la formation (programme de mentoring à destination des femmes cadres), les salaires (budget dédié au rattrapage des écarts éventuels de rémunération entre les femmes et les hommes qui seraient injustifiés), la parentalité et la lutte contre le sexisme. Ainsi le Groupe a mis à disposition des collaborateurs le guide “Égalité professionnelle Femme / Homme : Lutter contre le sexisme ordinaire”.

Signataire de la Charte de la Parentalité en entreprise créée par l’Observatoire de la Parentalité et de l’équilibre des temps en 2008, le groupe Casino a obtenu en 2013 le Label Egalité Professionnelle décerné par l’AFNOR.

Le Groupe a adhéré aux Women’s Empowerment Principles en 2016, portés par ONU Femmes et a signé avec le Comité France un partenariat afin de soutenir leurs actions et campagnes de sensibilisation. Ainsi, la campagne “He for She” a été déployée en mobilisant les collaborateurs, et Franprix a soutenu la journée Orange Day pour mettre fin à la violence à l’encontre des femmes et des filles.


Le réseau de collaborateurs “C avec elles”, créé en 2011, réunit en 2017 800 cadres, femmes et hommes. Il propose un programme de mentoring, des ateliers de développement personnel, des conférences avec des experts. Les initiatives de “C avec elles” ont été saluées à de nombreuses reprises :

  • le Prix “No more clichés” remis par Communication & Entreprises (2016)
  • le Trophée LSA de la diversité et de la RSE (2016)
  • le Trophée de la Mixité remis par l’Agence Mixité Entreprise (2016)
  • le Prix Essec “ressources humaines” – Grand Prix Essec du commerce responsable (2017)

À l’international, les filiales déploient également des actions pour renforcer la représentativité des femmes au sein de leurs organisations, notamment par l’obligation faite aux cabinets de recrutement de présenter systématiquement une candidature féminine.

Au Brésil, GPA organise régulièrement des “Women Forum” et déploie sa politique en faveur de l’égalité professionnelle grâce notamment à son Comité interne de femmes “GPA Mulheres na liderança” créé en 2014. Afin de mobiliser l’ensemble des managers, l’évolution de la part des femmes dans l’effectif encadrant est l’un des trois critères quantitatifs RSE intégrés dans la rémunération variable.

En Colombie, Grupo Éxito renforce les actions menées par son Comité Égalité professionnelle sur cinq axes : le recrutement de femmes sur des postes à responsabilités, le suivi de l’équité dans les rémunérations, les mesures d’accompagnement (télétravail, maternité) et la sensibilisation des collaborateurs (groupes d’échange de bonnes pratiques sur le leadership et la communication).

Index de l’égalité femmes-hommes

La loi pour une liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 fait de l’égalité salariale entre les hommes et les femmes une obligation de résultat pour les entreprises. Elle leur impose notamment de mesurer chaque année leur index de l’égalité femmes-hommes, afin d’évaluer les différences de rémunération.

Sous la forme d’une note sur 100, cet index se compose de cinq grands critères qui évaluent les inégalités entre les femmes et les hommes dans les entreprises : les écarts de salaires, les écarts des augmentations et promotions individuelles, la part des salariées augmentées au retour de leur congé maternité et enfin le nombre de femmes parmi les dix plus hauts salaires.

Conformément aux obligations de transparence fixées par la loi, les entreprises de plus de 1000 salariés doivent publier cette information depuis le 1er mars 2019. Vous pouvez consulter l’index des entités du groupe Casino concernées par ces obligations sur leur site internet, à l’exception de l’entité Distribution Casino France, pour laquelle l’index d’égalité s’élève à 88/100.

 

>> Pour en savoir plus sur les engagements et les actions du groupe Casino