Rapport annuel 2019 du groupe Casino

En France et en Amérique latine, le groupe Casino a construit un portefeuille d’enseignes à forte personnalité qui évoluent au plus près de leurs clients et répondent ensemble aux attentes de chaque consommateur. Sa vision de l’avenir du commerce est claire : il tire le meilleur de la technologie pour révolutionner l’expérience d’achat sans déshumaniser le magasin, et s’appuie sur son rôle de pionnier dans le e-commerce pour prendre un temps d’avance et relever le nouveau défi du e-commerce alimentaire. Enfin, ses nouvelles activités de services BtoB, en fort développement, constituent de puissants relais de croissance. Engagé de longue date dans une démarche de développement durable réaliste, il améliore son impact sur le climat et oriente la consommation vers un modèle plus solidaire, plus durable. C’est sa responsabilité de commerçant, et c’est la fierté de ses équipes.

Poursuivre la lecture

Télécharger le PDF

Le Groupe a apporté ces dernières années la preuve de sa résilience. La clarté des décisions, la capacité d’adaptation, la précision dans l’exécution sont des atouts essentiels face à une crise. Collectivement, le groupe Casino a cette force.

JEAN-CHARLES NAOURI — PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL DU GROUPE CASINO

x

Jean-Charles Naouri, l’année 2020 démarre dans des circonstances très exceptionnelles…

JCN : “L’épidémie du Covid-19 a bousculé et bouscule encore nos modes de vie, impacte nos vies personnelles et professionnelles et bouleverse notre quotidien. Dans ces circonstances inédites, nous avons pu compter sur l’engagement professionnel des équipes. En effet, les collaborateurs dans les enseignes, dans les entrepôts, comme dans les fonctions support, se sont mobilisés dans un temps record pour continuer d’assurer notre mission essentielle : sécuriser l’approvisionnement des populations, en particulier les plus vulnérables et les soignants, si durement sollicités. Et pour que notre mission ne soit pas facteur de propagation de l’épidémie, des mesures de sécurité strictes ont été appliquées dans les magasins comme dans toute notre chaîne logistique. La santé de nos collaborateurs et de nos clients reste notre priorité absolue. Je souhaite adresser un remerciement personnel à l’ensemble de nos salariés pour leur dévouement, et tout particulièrement à ceux qui répondent présents au quotidien dans les fonctions opérationnelles. Ils font preuve d’une mobilisation et d’un engagement exemplaires.”

x

Le Groupe est-il en ordre de marche pour assurer sa mission ?

JCN : “Nous n’avons jamais traversé une telle épreuve, mais le Groupe a apporté ces dernières années les preuves de sa résilience et de sa robustesse. La clarté des décisions, la capacité d’adaptation, la précision dans l’exécution sont des atouts essentiels face à une crise. Collectivement, le groupe Casino a cette force. Par ailleurs, les choix stratégiques opérés nous placent en première ligne pour répondre aux besoins essentiels : nos enseignes de proximité sont implantées au cœur des villes, nos dispositifs d’encaissement automatisé sont opérationnels, nous avons très largement développé la livraison à domicile, et Cdiscount démontre la puissance du e-commerce à la française.”

x

Comment ces choix stratégiques ont-ils façonné le Groupe en 2019 ?

JCN : “Observant le recul des grands hypermarchés et les évolutions des attentes des clients, nous avons choisi depuis plusieurs années déjà de repositionner le Groupe sur les formats les plus porteurs, ceux que nous savons le mieux faire prospérer. Il s’agit des formats premium urbains, avec nos enseignes Monoprix et Franprix, mais aussi des Casino Supermarchés et Géant Casino implantés dans les géographies dynamiques.
Nous avons donc cédé en 2019 plus de 30 hypermarchés et supermarchés, et conclu, début 2020, la vente de 567 magasins et de trois entrepôts Leader Price.

En parallèle, nous avons accéléré l’expansion en ouvrant 213 magasins Casino Proximités, Franprix et Naturalia, et nous poursuivrons sur cette lancée en 2020. Avec 7 200 magasins, dans les bons formats et les bonnes géographies, nous sommes aujourd’hui parfaitement positionnés pour accompagner les mutations rapides de la distribution en France.”

x

Et en Amérique latine ?

JCN : “L’année a été marquée par le regroupement de nos activités colombiennes, d’Uruguay et d’Argentine sous notre filiale brésilienne GPA. Cette nouvelle organisation va permettre de gagner en simplicité et de faciliter les synergies autour des formats qui correspondent le mieux aux besoins des consommateurs. Les activités de cash & carry poursuivent ainsi leur croissance rapide, avec un chiffre d’affaires en progression de 22% pour Assaí, et la nouvelle génération d’hypermarchés de Grupo Éxito améliore considérablement ses performances.”

x

Les magasins autonomes du Groupe ont été au cœur des débats cette année. Quel est votre sentiment ?

JCN : “Face à l’ampleur des transformations des modes de consommation, le Groupe a fait un choix tourné vers l’avenir : celui d’accélérer la digitalisation de ses enseignes et d’anticiper les évolutions des métiers. Plus de 300 de nos magasins sont ainsi équipés de portiques automatisés, qui permettent d’utiliser l’application Casino Max pour scanner ses achats et sortir du magasin sans contrôle en caisse. 45% des paiements chez Géant Casino et 36% chez Casino Supermarchés désormais réalisés sur smartphone ou caisse automatique, et les amplitudes horaires élargies génèrent une hausse du trafic. Les équipes participent à ce changement grâce à la mise en place d’un plan d’accompagnement et de valorisation des métiers du service client. Ainsi pendant trois ans, 6 000 collaborateurs concernés vont pouvoir être formés aux métiers du conseil et de la relation client. Cette démarche, qui repose sur un dialogue social constructif, est un chemin inédit dans la distribution.”

x

La transformation de la distribution, c’est aussi le e-commerce alimentaire. Quelles sont les ambitions du Groupe ?

JCN : “Depuis 20 ans, nous sommes pionniers du e-commerce en France. Cdiscount confirme d’ailleurs dans le contexte de la crise sanitaire sa capacité à imposer un modèle qui lui est propre, plus responsable et tout aussi efficient. Le e-commerce alimentaire représente un nouveau défi colossal, nous sommes en ordre de marche pour le relever. Le chiffre d’affaires des enseignes a progressé de 11% en France et de 40% en Amérique latine, grâce à notre écosystème d’applications qui totalisent près de 19 millions de téléchargements. Au-delà des interfaces digitales, l’expertise logistique est essentielle.

Pour cela, nous nous appuyons sur des partenaires stratégiques. GPA a fait l’acquisition au Brésil de la start-up James Delivery. En France, parallèlement à nos propres canaux de vente, nous avons choisi de distribuer nos produits sur Amazon Prime Now. Mais le véritable tournant vient d’avoir lieu, avec la mise en service de l’entrepôt automatisé développé avec Ocado, qui nous permet de proposer aux clients franciliens de Monoprix la solution de livraison en J+1 la plus efficiente et rentable du secteur.”

x

Le développement des nouvelles activités de services suit-il le rythme espéré ?

JCN : “Notre expertise dans la data et les solutions digitales représente un gisement de croissance important, avec notre filiale RelevanC dont le chiffre d’affaires progresse de plus de 50 %. Et dans l’énergie, GreenYellow continue de monter en puissance. Son pipeline de projets photovoltaïques a triplé en un an, pour atteindre 451 MWc, et l’expansion internationale s’accélère. Des partenariats prometteurs ont également été conclus, comme avec Engie au sein de Reservoir Sun, qui en un an a sécurisé des projets à hauteur de 100 MWc, ou plus récemment avec Allego dans la mobilité électrique. Et au-delà de ces performances, l’expertise énergétique de GreenYellow réduit considérablement l’impact carbone de nos activités.”

x

Justement, comment le Groupe conjugue ses ambitions de croissance et ses objectifs RSE ?

JCN : “Performances économiques et progrès sociétal peuvent aller de pair si l’on inscrit la croissance dans la durée. C’est le cas avec GreenYellow, mais aussi avec les produits bio, qui prennent une place toujours plus importante dans les assortiments de nos enseignes. Le bio représente ainsi près de 9 % de nos ventes alimentaires en France en 2019, soit 1,1 milliard d’euros. Les consommateurs l’ont bien compris, et sont prêts à payer le juste prix des produits lorsque ceux-ci répondent à une exigence accrue.

Là aussi, la capacité du Groupe à prendre l’initiative fait la différence : nous avons été moteurs pour limiter drastiquement la distribution de plastique et supprimer les emballages inutiles de nos produits, pour améliorer le bien-être animal et créer un étiquetage utile à toute la profession, pour collecter les dons de nos clients au bénéfice d’actions solidaires. C’est notre responsabilité de commerçant d’orienter la consommation dans ce sens, et c’est la fierté de nos équipes d’y parvenir.”

DIGITAL

Face à l’essor du e-commerce, le magasin physique est loin d’avoir dit son dernier mot. La maturité technologique du Groupe, l’agilité de son organisation et sa capacité à collaborer avec les start-up les plus innovantes sont des atouts clés. Ils lui donnent un temps d’avance pour révolutionner l’expérience d’achat des clients en tirant le meilleur des outils digitaux, sans pour autant perdre ce qui fait la vraie valeur de son métier de commerçant : les relations humaines.

AUDACIEUX

Premier acteur français du e-commerce avec la success story Cdiscount, le Groupe continue de faire des choix audacieux pour renforcer son leadership. En s’alliant avec les meilleurs partenaires mondiaux de la technologie et de la logistique, en s’entourant d’un écosystème de start-up, en encourageant les initiatives digitales de chaque enseigne, le Groupe affirme ses ambitions dans le e-commerce alimentaire et prend un temps d’avance décisif sur le marché.

PROCHE

Imaginer des concepts de magasins avant-gardistes, affiner encore le maillage des territoires urbains, surprendre les consommateurs avec des produits inédits, capter en temps réel les tendances de la foodtech, s’allier aux grandes marques spécialistes pour enrichir l’offre non alimentaire… En priorisant les formats les plus porteurs, le Groupe libère l’énergie des enseignes et renforce leur capacité à évoluer en permanence, au rythme de leurs clients.

EXIGEANT

Pour le groupe Casino, assumer sa responsabilité de distributeur, c’est encourager des pratiques de production plus durables, agir pour améliorer le bien-être animal, réduire significativement l’empreinte carbone de ses activités, diminuer drastiquement l’utilisation du plastique, multiplier des actions solidaires. Et permettre ainsi aux clients, plus attentifs que jamais à l’impact de leurs achats, de mieux consommer.

CONQUÉRANT

Pour explorer de nouveaux gisements de croissance et gagner en agilité dans un secteur en profonde mutation, le Groupe fait évoluer son modèle d’affaires en tirant tout le potentiel de ses actifs matériels et immatériels. Dans l’énergie, les services financiers, le marketing digital et les données, ou encore le cloud computing, ses filiales spécialisées accélèrent le développement de nouvelles activités de services BtoB, appelées à devenir des sources importantes de rentabilité.

ÉTIQUETTE BIEN-ÊTRE ANIMAL : DÉJÀ 10% DE LA FILIÈRE

Franprix dévoile une nouvelle génération de magasins, qui met l’accent sur la restauration, le bio, le vrac, et réduit drastiquement son empreinte carbone.

E-COMMERCE EUROPÉEN : CDISCOUNT PREND L’INITIATIVE

Cdiscount s’associe à trois marketplaces leader en Roumanie, Italie et Allemagne pour créer une alliance inédite, l’IMN, qui ouvre aux vendeurs un marché de plus de 230 millions de clients.

LANCEMENT DU DISPOSITIF O’LOGISTIQUE

Début des opérations pour le centre de traitement des commandes conçu avec Ocado, qui dessert les clients franciliens de Monoprix en J+1.

GPA fait l’acquisition de Cheftime au Brésil
GPA FAIT L’ACQUISITION DE CHEFTIME

En rachetant la start-up, GPA accélère le modèle omnicanal de Cheftime, dont les kits prêt-à- cuisiner ont conquis les Brésiliens.

SMARTMARKET, UN LABORATOIRE D’INNOVATION

Grupo Éxito inaugure Carulla SmartMarket. Le concept conserve les marqueurs qui font le succès de l’enseigne et introduit une vingtaine d’innovations technologiques, dont SmileID, le premier système de paiement par reconnaissance faciale d’Amérique latine.

DARWIN.2019 : LA NOUVELLE (R)ÉVOLUTION DE FRANPRIX

Franprix dévoile une nouvelle génération de magasins, qui met l’accent sur la restauration, le bio, le vrac, et réduit drastiquement son empreinte carbone.

UN PAS DE PLUS VERS LA NEUTRALITÉ CARBONE

La Groupe a réduit de 20% ses émissions de gaz à effet de serre(1) en France depuis 2015.

CLAIRE’S, HEMA, FEU VERT : GUEST STARS CHEZ GÉANT

Géant Casino redynamise son offre non alimentaire en invitant des marques reconnues : Claire’s, Hema, Feu Vert... Son ambition : devenir une véritable marketplace physique.

GREENYELLOW ACCÉLÈRE SON DÉVELOPPEMENT

Grands chantiers à l’international, réalisations majeures dans l’industrie et les infrastructures de transport, percée dans la mobilité électrique... GreenYellow continue sur sa lancée et triple son pipeline de projets solaires.

IMPACT PLASTIQUE : DES INITIATIVES CONCRÈTES

Un an après la signature du Pacte national sur les emballages plastiques, des résultats concrets : plus de vrac, moins d’emballages inutiles, des matériaux alternatifs...

LA NOUVELLE CAVE : LA TECHNOLOGIE SANS MODÉRATION

Sommelier virtuel, système de guidage lumineux... un concept phygital trendy qui propose une sélection des 650 bouteilles les plus likées par les clients de Cdiscount.

LE MODÈLE VERTUEUX SCALEMAX DISTINGUÉ

La co-entreprise créée avec Qarnot Computing reçoit le Grand Prix BFM Business 2019, dans la catégorie Transformation des business models.

DÉJÀ 300 MAGASINS AUTONOMES

Pour simplifier le paiement, le Groupe déploie à grande échelle les portiques automatisés. Plus de 300 magasins sont équipés, offrant des horaires d’ouverture étendus.

LE BIO BOOSTE LES ENSEIGNES EN FRANCE

Les ventes de bio progressent de 11 % dans les enseignes généralistes, et boostent l’expansion de Naturalia, qui a inauguré 19 nouveaux magasins cette année.

RELEVANC : UNE CROISSANCE RECORD

Avec un chiffre d’affaires qui progresse de plus de 50%, RelevanC confirme ses ambitions et conclut des partenariats structurants avec Orange et IBM.

Aujourd’hui toute la grande distribution cherche à optimiser ses espaces avec des offres à forte valeur ajoutée. En choisissant d’installer l’enseigne Hema à côté de la sienne, Franprix a envoyé un signal fort : nos deux marques se ressemblent assez pour se rassembler ! La valeur la plus importante chez Hema, c’est la priorité client. C’est un état d’esprit que j’ai retrouvé avec le groupe Casino, dont les enseignes partagent une culture d’humilité très française. Aujourd’hui, nous sommes présents dans 200 magasins Franprix. Pour Hema, c’est une nouvelle opportunité de se rapprocher du quotidien des Français.

STÉPHANE FRENKEL — DIRECTEUR GÉNÉRAL D'HEMA FRANCE

En tant que start-up, Matcha va naturellement plus vite que la grande distribution. Mais avec le groupe Casino, on a trouvé du répondant ! Pour La Nouvelle Cave, il n’a fallu que 5 mois entre le lancement du projet et l’ouverture du magasin… C’est d’autant plus remarquable que nous avions deux commanditaires : les équipes innovation du Groupe pour la réalisation opérationnelle et celles de Cdiscount en ce qui concerne l’offre de vins et spiritueux. Il y a dans ce groupe une vraie énergie consacrée à l’innovation et une grande rapidité dans la mise en œuvre.

THOMAS DAYRAS — CEO DE MATCHA

Collaborer avec Casino, c’est d’abord le moyen de toucher un très grand nombre de personnes, jusque dans leur cuisine. Je n’agis plus seulement pour les clients de mon restaurant : mon rôle d’ambassadrice m’offre l’occasion de prendre la parole bien plus largement. Aujourd’hui, j’en suis convaincue : le bien-manger doit être accessible à tous. Pour préserver le goût des aliments, il faut aller à l’essentiel : peu de transformations, une liste d’ingrédients plus courte. Sur ces questions, je suis totalement en phase avec la politique de progrès nutritionnels menée par Casino.

FANNY REY — CHEFFE ÉTOILÉE ET AMBASSADRICE DE LA MARQUE CASINO

Le point de départ de notre collaboration, c’est la rencontre de deux groupes qui partagent une vision. Le groupe Casino a l’ambition d’être un leader dans le e-commerce alimentaire en France, et il a compris que, pour y parvenir, il fallait réinventer les modèles. Être un spécialiste de la distribution alimentaire n’est pas suffisant pour adresser les challenges du e-commerce. Ocado s’est lancé il y a presque 20 ans, en construisant un système complètement nouveau : un webshop qui offre la meilleure expérience client, une infrastructure automatisée qui permet d’obtenir un niveau de productivité inégalé, des outils d’optimisation des flux de livraison...

LUKE JENSEN — PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL D'OCADO SOLUTIONS

Le premier bilan denotre partenariat avec GreenYellow est très positif. Nous avons sécurisé environ 300 projets, ce qui représente près de 100 MW, et avons plus de 250 MW en développement. On peut dire que nous avons réussi notre pari de faire de Reservoir Sun l’acteur de référence du solaire pour les entreprises et les collectivités en France. La prochaine étape : poursuivre l’industrialisation de notre activité, notamment pour la construction, ce qui est un vrai défi. Et en parallèle, renforcer notre leadership, en visant la mise en service d’un projet par jour et en continuant d’adapter nos offres aux besoins de nos clients.

CAROLINE FLAISSIER — DIRECTRICE GÉNÉRALE D'ENGIE ENTREPRISES & COLLECTIVITÉS

En France et en Amérique latine, le groupe Casino a construit un vaste portefeuille d’enseignes à forte personnalité qui, ensemble, répondent aux attentes de chaque consommateur. Ses activités de services BtoB, en fort développement, constituent de puissants relais de croissance.

Partager sur twitter
Partager sur linkedin