Casino rejette les estimations de Bernstein liées aux opérations avec ses franchisés

Paris, 8 août 2018 – Bernstein (Sanford C. Bernstein Limited) a publié ce jour (8 août 2018) un rapport portant notamment sur les relations de Casino avec ses franchisés français. Casino réfute la présentation dans ce rapport de l’impact de ces opérations sur son cash-flow. Comme reconnu par l’analyste dans le rapport, les résultats des partenariats sous franchises sont complètement décrits dans les comptes consolidés et comptabilisés de façon régulière. Casino s’appuie sur un certain nombre de franchisés au sein de ses formats de proximité (Franprix Leader Price, Casino…) dont des master-franchisés. Par conséquent, les magasins passent du statut de franchisé à intégré et vice versa. Casino a des parts majoritaires ou minoritaires dans ces compagnies ce qui engendre différents traitements comptables. En résumé,

  • Casino n’a pas d’obligation de racheter les magasins transférés en franchises
  • Dans un scénario très improbable où tous les magasins transférés devraient être simultanément fermés, le coût exceptionnel pour le Groupe serait limité à environ 50 M€

Casino croit vivement en son business model des franchises. Les partenariats sous franchise sont historiquement au coeur de la stratégie du Groupe, particulièrement pour les enseignes Franprix et Leader Price.