Le point sur la lutte contre la déforestation liée à l’élevage bovin en Amérique Latine

Pour préserver la biodiversité, protéger les populations locales et lutter contre le changement climatique, le groupe Casino s’engage à lutter contre la déforestation liée à l’élevage bovin au Brésil et en Colombie, et ce, en prenant en compte la complexité des chaînes d’approvisionnement.

Le groupe Casino, au travers de ses filiales en Amérique Latine, lutte activement et depuis plusieurs années contre la déforestation. En effet, notre filiale brésilienne GPA déploie une politique systématique et rigoureuse de contrôle de l’origine de la viande bovine livrée par ses fournisseurs. La politique d’achats responsables de viande bovine de GPA s’appuie sur un processus de référencement et de contrôle strict des fournisseurs de viande bovine.

Ce processus vise à identifier l’origine directe et à garantir le respect des critères socio-environnementaux suivants :

  • que l’élevage n’est pas lié à la déforestation du biome amazonien ;
  • que l’exploitation est sans pratique apparentée au travail forcé ;
  • que l’exploitation est sans pratique apparentée au travail des enfants ;
  • que l’exploitation n’est pas sous embargo du Ministère de l’environnement en raison d’une infraction environnementale ;
  • que l’exploitation est sans pratique d’invasion de terres indigènes et/ou d’invasion de zones de conservation.

Cette politique s’applique à tous nos fournisseurs brésiliens de viande fraîche et congelée livrée à nos enseignes au Brésil provenant de l’Amazonie légale.

Elle s’appuie sur la mise en œuvre :

  • d’un processus de traçabilité et de transparence : tous les fournisseurs de GPA doivent déclarer les abattoirs (tier 1) et les fermes (tier 2) ayant fourni les bovins avec lesquels ils travaillent et déclarer ces informations (CAR – Registre de propriété) dans un outil de traçabilité ;
  • d’un processus de surveillance par géo monitoring : un contrôle des achats des bovins via un système de géo-monitoring permettant de vérifier leur conformité avec les 5 critères définis ci-dessus de la politique zéro déforestation de GPA a été mis en place ; 99,6 % du volume de viande vendu dans nos magasins est contrôlé par ce système.

Les fournisseurs n’adhérant pas à la politique voient leur contrat suspendu jusqu’à ce qu’ils soient en règle et prouvent qu’ils appliquent effectivement la politique. Si une incohérence est constatée au cours du processus de contrôle, la ferme est bloquée et n’a plus le droit de commercialiser ses produits chez GPA.

Depuis la mise en œuvre de la politique jusqu’à fin 2019, 23 fournisseurs ont été ainsi exclus.

Par ailleurs, concernant les fermes indirectes, GPA soutient et est impliqué dans le projet VISIPEC afin de remonter la chaîne d’approvisionnement et de renforcer les processus de contrôle. Ce projet est en phase d’expérimentation par le NWF et GPA est le premier distributeur impliqué dans ce pilote.

Compte tenu des enjeux, nous considérons qu’il est nécessaire, pour que les actions soient efficaces, de définir des règles de contrôle communes entre tous les acteurs distributeurs fournisseurs, pouvoirs publics et société civile. C’est pourquoi, GPA soutient les démarches visant à améliorer les actions de contrôle de la chaîne d’approvisionnement de l’élevage bovin au Brésil, et participe au :

  • Groupe de travail sur les fournisseurs indirects (GTFI), une plateforme d’échanges sur les défis posés par la chaîne indirecte d’élevage de boeufs ;
  • Processus de contrôle annuel des engagements du Pacte national en faveur de l’éradication du travail forcé (InPACTO) dont GPA est signataire depuis 2005 ;
  • “G6”, un groupe de travail qui réunit les principaux distributeurs alimentaires et fournisseurs de viande bovine afin d’améliorer le contrôle de la chaîne d’approvisionnement.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de GPA.

Concernant la Colombie, 25% des achats de viande bovine sont réalisés dans les supermarchés colombiens, et 75% sur les marchés locaux.

Grupo Éxito est un membre actif de la Tropical Forest Alliance 2020 dont l’objet est de s’assurer que les produits vendus ne sont pas liés à la déforestation en Colombie. En 2017, Grupo Éxito a contribué à développer la première offre de produits de boeuf certifiée Rainforest Alliance.

En 2019, dans le cadre d’une alliance entre le Centre international d’agriculture tropicale, SEAT, Solidaridad, Climate Focus, et au moyen de l’outil “Global Forest Watch”, Grupo Éxito s’est engagé, à surveiller 100 % des exploitations de ses fournisseurs directs de viande bovine d’ici 2021, selon les critères de zéro déforestation avec le déploiement d’audits pouvant donner lieu à des plans d’actions correctives tel que défini dans le document accessible sur le site Internet de Grupo Éxito.

Conscients des enjeux et des risques, tout comme de la complexité de ces chaînes d’approvisionnement en Amérique du Sud, nous continuerons à renforcer nos actions et politiques, en lien avec toutes les parties prenantes constructives, pour lutter contre les risques de déforestation.