Franprix récompensé pour ses engagements contre les violences faites aux femmes

Franprix a reçu ce soir le prix de “Orange Day Champion”, décerné par le comité ONU Femmes France. Ce prix récompense les engagements et les actions mises en place par l’enseigne du groupe Casino contre les violences faites aux femmes.

Partenaire du Comité ONU Femmes France, le groupe Casino et toutes ses enseignes se mobilisent pour les journées d’action contre les violences faites aux femmes qui se tiennent du 25 novembre au 10 décembre. À l’occasion du prix décerné par ONU Femmes France à Franprix, retour sur les principaux engagements et les principales actions mis en place par l’enseigne.

Une campagne de sensibilisation en magasin sur les violences faites aux femmes auprès des clients et collaborateurs

  • Une opération “produit partage” dans 540 magasins : 15 centimes seront reversés à ONU Femmes pour l’achat d’une bouteille de jus d’orange frais pressé. En 2016, cette opération, mise en place dans 400 magasins, avait permis de rapporter plus de 12 000 euros à ONU Femmes. 140 magasins supplémentaires participeront à l’opération cette année. 540 magasins seront donc concernés cette année.
  • L’arrondi en caisse dans 416 magasins : dans le cadre du partenariat avec l’association Microdon, les clients auront la possibilité de réaliser un arrondi en caisse au profit d’ONU Femmes.

Un plan d’actions pour aider les collaboratrices en difficulté

  • Organisation d’une conférence sur le sexisme ordinaire : début 2018, les directeurs de région, les superviseurs et les responsables des ressources humaines seront convoqués à une demi-journée de sensibilisation autour de la lutte contre le sexisme ordinaire. Cette conférence sera organisée à l’académie des métiers. Des membres d’ONU Femmes présenteront des chiffres clés sur les violences faites aux femmes dans le monde. Un atelier sur le sexisme ordinaire sera également organisé
  • Accompagner les hôtes et hôtesses de caisse à gérer les incivilités des clients : un livret va être créé pour aider les collaborateurs de Franprix à gérer les incivilités des clients.
  • Accompagner les collaborateurs en difficulté : sensibilisation de l’ensemble des collaborateurs à devenir des “bienveilleurs” en magasin. Cette démarche incite les collaborateurs à aller vers ceux qui se sentent en difficulté. Les collaborateurs de Franprix sont donc formés à identifier les prémices du mal-être chez leurs collègues. 80 “bienveilleurs” référents ont été identifiés et formés par un spécialiste des risques psychosociaux.