Améliorer la chaîne d’approvisionnement

Le groupe Casino a réaffirmé dans sa Charte Éthique Groupe au travers de neuf engagements, son respect des valeurs, principes et droits humains définis dans :

  • la Déclaration universelle des droits de l’homme ;
  • le Pacte international relatif aux droits civils et politiques ;
  • le Pacte international relatif aux droits économiques et sociaux ;
  • les huit Conventions fondamentales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)

Il est par ailleurs signataire des 10 principes du Pacte mondial des Nations Unies depuis 2009 et des Principes d’autonomisation des Femmes “Women’s Empowerment Principles” de l’ONU Femmes depuis 2016.

Il soutient les 17 Objectifs de Développement Durable, notamment le numéro 5 en faveur de l’égalité de sexes ; l’objectif 8 sur le travail décent et la croissance économique ; l’objectif 12 sur la consommation et la production responsable.

Membre fondateur d’Entreprise pour les Droits de l’Homme, le groupe Casino soutient les initiatives multisectorielles permettant d’identifier et de prévenir les risques de violations des droits humains, pour la santé et sécurité des travailleurs et de dommages graves sur l’environnement.

Il soutient et participe aux travaux pluripartites :

  • du Consumer Good Forum menés par le GSCP (Global Social Compliance Program) dont il est membre depuis 2007 ; la résolution du CGF pour la lutte contre le travail forcé ; ainsi que le “Cerrado Manifesto statement of support” en faveur de la protection du Cerrado au Brésil afin de lutter contre la déforestation ;
  • de l’Initiative Clause Sociale ICS, dont le Groupe est membre depuis 2000 et utilise le protocole d’audit de l’ICS afin de contrôler et d’améliorer les conditions sociales et environnementales de fabrication des usines ;
  • du BSCI, dont le Groupe est membre depuis 2017, afin de participer à l’harmonisation des standards et de renforcer ses plans de contrôle ;
  • de l’Accord on Fire and Building Safety depuis 2012 afin de soutenir le travail collectif pour améliorer les conditions de sécurité dans les usines au Bangladesh, et prendre en compte les spécificités de ce pays ;
  • d’ABVTEX, au Brésil, initiative réunissant les acteurs de la distribution généraliste et spécialisée, afin de contrôler et d’améliorer les conditions de fabrication au Brésil.

Le Groupe soutient ainsi la mise en place de standards harmonisés et exigeants au niveau national et international afin d’améliorer les conditions sociales et environnementales de fabrication dans la chaine d’approvisionnement.

En 2017, 1 245 audits ICS ont été validés portant sur des usines utilisées par les fournisseurs du Groupe, dont 71 % menés directement par le Groupe.

Le Cerrado est le biome le plus menacé d’Amérique du Sud. Le groupe Casino s’est engagé en faveur de sa protection.

Devoir de vigilance

La loi du 27 mars 2017 instaure un devoir de vigilance pour les sociétés mères et les entreprises donneuses d’ordre.

Dans le cadre de ses engagements éthiques, le groupe Casino a mis en place un mécanisme d’alerte et de recueil des signalements relatifs à l’existence ou à la réalisation de risques d’atteintes graves aux droits humains, aux libertés fondamentales, à la santé et la sécurité des personnes ainsi qu’à l’environnement résultant de ses activités, des sociétés qu’il contrôle et de sa chaîne d’approvisionnement.

Tout signalement afférent à la loi susvisée peut être reporté au groupe Casino en utilisant l’adresse électronique suivante : contact75g@deontologue.com

>> Le plan de vigilance du groupe Casino est disponible dans le chapitre 8 du document de référence.