Soutenir les producteurs locaux et les filières agricoles

Le groupe Casino entretient une relation de proximité avec ses fournisseurs (PME/PMI, agriculteurs, coopératives). Acteur proche du monde agricole, il privilégie des partenariats durables et a initié plusieurs démarches pour accompagner les producteurs, les coopératives et/ou les éleveurs.

 

Afin d’engager ses fournisseurs dans une démarche responsable et de valoriser leurs pratiques, le groupe Casino est membre de VALORISE, plateforme d’autoévaluation sociale, sociétale et environnementale des fournisseurs, commune à plusieurs distributeurs agroalimentaires français et qui s’appuie sur la norme ISO 26000.

Partenariats avec des coopératives et filières agricoles

En France

Le Groupe a développé plus de 150 partenariats de long terme avec des coopératives et des filières agricoles.

Ainsi, il a mis en place notamment une filière “Charolaise Label Rouge” et une filière “Poulet Bio” avec des acteurs mayennais portant sur une durée de 5 ans et des volumes de production garantis.

En 2019, la marque Casino lance un jambon BIO français, avec près de 50 éleveurs porcins de la coopérative Unébio en signant un contrat sur 5 ans. Ces partenariats permettent de mettre en place des contrats tripartites à long terme, portant sur des volumes d’achats et des prix stables fondés sur les coûts réels de production, et d’avoir des produits de qualité avec une traçabilité totale. Le Jambon Bio Casino offre des prix rémunérateurs et définis par les éleveurs, un label Bio gage de bien-être animal et un emballage avec 1/3 de matériau recyclé.

Autres exemples, avec la coopérative Altitude, la marque Casino a lancé une filière dédiée, la Génisse primeur Altitude, qui concerne 50 éleveurs du Massif Central. La marque Casino a également mis en place une filière agneau avec la coopérative Unicor. Le Groupe soutient aussi depuis 2013 les producteurs de lait des Monts du Forez, qui se sont trouvés en difficulté suite à l’arrêt de l’activité de leur transformateur, en commercialisant le “Lait des éleveurs du Monts du Forez”. 

Depuis 2012, Franprix est partenaire de Cant’Avey’Lot, coopérative laitière regroupant 30 producteurs de lait de vache situés dans le Cantal, l’Aveyron et le Lot. L’enseigne commercialise plusieurs produits de la coopérative et notamment du lait en brique ou en bouteille, mais aussi des yaourts, répondant au cahier des charges de la charte “Bleu Blanc Coeur”. Franprix et Cant’Avey’Lot ont reçu en février 2020 le prix de la nutrition durable au salon international de l’agriculture de Paris délivré par Bleu Blanc Cœur pour leur partenariat.

Depuis 2017, Franprix collabore avec Jean-Christophe Chassaigne agriculteur-meunier dans le Lot-et-Garonne. Il produit des céréales issues de l’agriculture biologique et utilise une meule de pierre pour produire des farines de haute qualité, en vente dans les magasins Franprix et également utilisées dans 5 pains biologiques filière du Sud – Ouest. Désormais, grâce à un QR code sur l’emballage des pains biologiques filière du Sud – Ouest, les consommateurs peuvent découvrir en détail le travail de ce passionné d’agroécologie.

Enfin, le groupe Casino a signé la charte “Plus près de chez vous et de vos goûts” avec le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation favorisant la mise en avant des produits agricoles et locaux dans les magasins.

À l’international

Grupo Éxito en Colombie s’est engagé à soutenir les producteurs locaux en créant des partenariats avec des ONGs et structures reconnues telles que la Clinton Foundation, YUNUS Negocissociales, Salva Terra Fundación, United Nations World Food Programme. Les petits producteurs bénéficient d’un programme d’accompagnement (assistance technique, amélioration de la productivité, gestion des livraisons…) et d’une garantie d’achat de leur produit au meilleur prix, contribuant au développement économique et social local.

Programme Caras do Brasil (GPA)

Le programme élargit l’accès des petits producteurs aux grandes surfaces en rendant disponibles en magasin des spécialités régionales. Les consommateurs reconnaissent et apprécient les produits et les producteurs. Via la vente de ces produits alimentaires, ce programme contribue à la valorisation des cinq régions du Brésil et à la culture brésilienne.

« Ce fut avec Caras do Brasil que nous avons commencé la commercialisation sur le marché privé et c’est aussi au moyen de Caras que la noix de baru a été commercialisée dans la grande distribution – à l’époque totalement inconnue et peu valorisée. Aujourd’hui, nous avons dans le Programme les noix de baru bio salées et naturelles, le biscuit aux noix de baru et de cajou et la pulpe de pequi en conserve. Nous sommes fiers de notre partenariat avec le GPA qui, depuis 2003, montre les richesses du Cerrado et de ses peuples, à travers des produits extraits et/ou gérés de manière durable par diverses communautés et transformés par une coopérative. Ces produits portent la marque collective Empório do Cerrado. »  — Alessandra Karla da Silva – Responsable des  Affaires Durables chez Empório do Cerrado

Programme “Quality from the source” (GPA)

Le programme implique des fournisseurs de fruits, légumes et œufs et contrôle en amont l’utilisation de pesticides, les conditions de transport et de stockage des produits. Cela contribue à l’amélioration de la qualité, de la sécurité, de la qualité nutritionnelle des produits proposés aux clients et sensibilise également la société à une consommation consciente, durable et saine. Le programme dispose désormais d’une plateforme de suivi où les fournisseurs partagent des informations techniques et des données de traçabilité. Les fournisseurs ont accès à leurs performances en matière d’audits, aux taux d’inspection et aux résultats d’analyses.

« L’adhésion au programme QDO de GPA nous a permis d’améliorer considérablement notre opération, nous avons amélioré nos pratiques en matière de sécurité alimentaire, la qualité de nos produits et notre processus en général. Nous éprouvons une énorme satisfaction lorsque le consommateur arrive à l’étal du supermarché pour acheter nos pommes et cette satisfaction s’étend à toute notre équipe, aux personnes qui travaillent depuis le début du verger, de la plantation à la récolte et au traitement dans nos unités de conditionnement, de sorte que tout le monde est heureux de fournir au consommateur un produit sain, durable et de qualité. »  — Francisco Schio – Propriétaire de la société agricole Schio, productrice de pommes.

Outre les partenariats développés en France et à l’international avec des producteurs, le groupe Casino engage également l’ensemble de ses fournisseurs à mettre en place des démarches durables et responsables via la plateforme VALORISE.

En 2020, 279 fournisseurs du groupe Casino (236 en 2019) ont autoévalué leur politique RSE pour 531 sites de production.

Les fournisseurs peuvent également valoriser leurs bonnes pratiques responsables et durables pour participer aux trophées VALORISE, les lauréats et leurs bonnes pratiques sont publiés chaque année sur valo-rise.com.

Quelques bonnes pratiques VALORISE :

La société Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel est une entreprise française du secteur agroalimentaire spécialisée dans le conditionnement de liquides alimentaires et dans la production et le conditionnement de produits de la quatrième gamme.

« Chez LSDH, nous sommes attachés à la qualité de nos relations de travail et souhaitons sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs sur ce sujet tout en luttant contre la normalisation des comportements déviants à l’origine de conflits. Dans ce sens nous avons mené une campagne de Bienveillance en nous appuyant sur trois affiches diffusées en interne et basées sur 3 messages clés : le respect, l’égalité et la notion de travailler ensemble. » — Responsable RSE chez LSDH

Pour en savoir plus : lsdh.fr

Groupe Aqualande, entreprise française, est le leader européen de l’aquaculture. La truite fumée est le produit phare du Groupe.

« Depuis de nombreuses années le Groupe Aqualande met en pratique un traitement des effluents afin de maintenir une eau de qualité. Pour ce faire, nous avons profité du merroir (terroir marin) qui l’environne dans lequel les eaux de rejets sont purifiées par l’effet conjoint des UV et d’un écosystème d’algues, de vers et de crustacés. Il s’agit de la bioremédiation « outdoor ». L’objectif de la bioremédiation est de diminuer les rejets de l’activité piscicole (azote et phosphates) grâce à des plantes aquatiques et des algues. Depuis 10 ans, le Groupe Aqualande a développé une activité de culture, de collecte et de transformation de ces algues et commercialise sur des marchés tels que la cosmétique, les compléments alimentaires et l’alimentation humaine. Dans le cadre de l’expérimentation sur le potentiel photosynthétique des algues, nous avons mis au point et conçu une installation-pilote, accolée dans un circuit recirculé d’une nurserie. Ce système, baptisé bioremédiation « indoor », permet d’épurer les rejets et augmenter la teneur en oxygène de l’eau grâce à la photosynthèse et induit un cercle vertueux. » — Directeur QHSE RSE chez Groupe Aqualande.

Pour en savoir plus : groupeaqualande.com

Jacquet Brossard est une entreprise agroalimentaire française spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de pains et gâteaux industriels.

« 60 tonnes de pertes alimentaires évitées : sur le site de fabrication de pains Jacquet 2000 situé à Clamecy, dans la Nièvre, les équipes de production se sont mobilisées plusieurs mois afin de diminuer les pertes alimentaires d’au moins 10%. Ils ont par exemple réduit de 8mm l’épaisseur des talons des pains de mie exclus lors du tranchage, représentant ainsi une réduction de 50 tonnes de déchets par an. » — Fanny JOUBERT, Coordinatrice RSE chez Jacquet Brossard.

Pour en savoir plus : jacquetbrossard.com

Pour aller plus loin :