Communiqués - 2010

15 novembre 2010

Big C, filiale de Casino, annonce le rachat des activités de Carrefour en Thaïlande et devient le co-leader thaïlandais en hypermarchés

Big C, filiale de Casino, a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord ferme avec Carrefour en vue du rachat de ses activités en Thaïlande, pour une valeur totale de 35,5 Mds THB (868 M€)* représentant un multiple de 8,6x l’EBITDA 2010e pro forma incluant les synergies en régime de croisière.

Une opportunité unique pour Big C d’accélérer sa croissance et de renforcer son leadership
Le portefeuille de Carrefour Thaïlande est composé de 42 magasins, dont 34 hypermarchés, et de 37 galeries marchandes. La société devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 30Mds THB (c. 734 M€) en 2010.

Les réseaux de magasins de Big C et de Carrefour Thaïlande présentent de fortes complémentarités géographiques, permettant à Big C de doubler sa présence dans la région de Bangkok.

Avec un total de 103 hypermarchés et un chiffre d’affaires consolidé de plus de 100 Mds THB (plus de 2,4 Mds€) attendu en 2010, Big C augmentera significativement sa part de marché pour devenir le co-leader thaïlandais en hypermarchés.


Déploiement de la stratégie duale commerce et immobilier de Big C

Carrefour Thaïlande opère 37 galeries marchandes, qui contribuent à près de 50% de l’EBITDA. Après la transaction, le portefeuille combiné comprend plus de 100 galeries pour une surface locative totale de 585 000 m².

Ce portefeuille élargi renforce la stratégie duale de Big C, alliant commerce et immobilier, et permettra la mise en œuvre d’initiatives créatrices de valeur.


Une opportunité de création de valeur pour les actionnaires de Big C

L’opération permettra de générer d’importantes synergies, représentant à plein, environ 1,2% du chiffre d’affaires combiné 2010e. Ces synergies seront intégralement mises en œuvre d’ici 2013.

La transaction sera financée par la trésorerie de Big C et par endettement. Elle aura un impact positif sur le résultat net par action de Big C dès la première année.

La finalisation de la transaction est actuellement prévue pour le début de l’année prochaine.
 
Une étape majeure pour Casino

« La transaction permet à Casino de renforcer de manière significative sa position dans un de ses pays clés. Elle s’inscrit à la fois dans la stratégie de développement ciblé du Groupe sur des marchés en forte croissance, où il bénéficie d’une position de leader, et dans sa stratégie d’optimisation de son portefeuille d’actifs », précise Jean-Charles Naouri, Président-Directeur général du Groupe Casino. Dans cette perspective, et en complément du programme de cessions de 1 Md€, Casino annonce son intention de procéder à des cessions d’actifs pour un montant de 700 M€ en 2011.

Paris – 15 Novembre 2010

Conférence téléphonique
Antoine Giscard d’Estaing, Directeur Financier du Groupe Casino, tiendra une conférence téléphonique ce jour à 9 h30 (heure de Paris). La conférence téléphonique sera en anglais et sera disponible (en direct et différé) sur le site internet du Groupe : www.groupe-casino.fr

A propos de
BIG C : Avec un chiffre d’affaires de 69 Mds THB (1.7Mds €) en 2009, Big C est n°2 en Thaïlande. Big C exploite 111** magasins (dont 69 hypermarchés) ainsi que 69 galeries marchandes.

* Sur la base d’un taux de change THB / € de 40.859 au 12 novembre 2010
** à novembre 2010

Relations investisseurs
Nadine Coulm
ncoulm@groupe-casino.fr
+33 (0)1 53 65 64 17

Aline Nguyen
anguyen@groupe-casino.fr
+33 (0)1 53 65 64 85

Relations presse
Frédéric Croccel
fcroccel@groupe-casino.fr

+33 (0)1 53 65 24 39

 

13 octobre 2010

Chiffre d’affaire du 3ème trimestre 2010

Progression soutenue du chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2010 : +6,5%

Poursuite de l’accélération de la croissance organique : +3,4% hors essence
Croissance à deux chiffres des ventes de l’International
Retour à la croissance à magasins comparables de Leader Price

CAT3

Au 3ème trimestre 2010, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe a progressé de +6,5%.
L’effet périmètre a été défavorable de -3,3%, en raison principalement de la déconsolidation du Venezuela. Les taux de change ont contribué positivement à hauteur de +5,7%, traduisant la forte hausse du real brésilien, du peso colombien et du baht thaïlandais.
L’essence a eu un impact positif sur le trimestre de +0,7%. L’effet calendaire a été légèrement positif en France (+0,4%) et neutre à l’International (-0,1%).

En organique hors essence, les ventes du Groupe sont en hausse de +3,4%, confirmant l’accélération de la croissance enregistrée aux deux trimestres précédents.

 

*
* *

En France, les ventes progressent de +0,2% en organique hors essence sur la période.

  • Les ventes à magasins comparables de Leader Price renouent avec la croissance à +1,1% (après -6,1% au 1er semestre), traduisant l’efficacité du plan de relance commerciale de l’enseigne.
  • Franprix et Monoprix enregistrent une progression solide de leurs ventes tous magasins, respectivement +4,2% et +5,9%. Casino Supermarchés et les supérettes affichent des performances satisfaisantes.
  • La croissance de Cdiscount s’est accélérée significativement avec une hausse de +18,1% en organique.
  • Géant Casino, dont les ventes à magasins comparables reculent de -4,1% (hors essence), a enregistré une amélioration du trafic sur la période à -2,8% (contre -5% au 1er semestre).

A l’International, les ventes affichent une progression à deux chiffres (+10,2%) en organique, traduisant le dynamisme des pays clés du Groupe (Brésil, Colombie, Thaïlande et Vietnam) ainsi que la qualité de son portefeuille d’actifs.

  • L’Amérique du Sud continue d’enregistrer une croissance organique très soutenue (+12,8%), portée par la poursuite d’une croissance à magasins comparables très élevée au Brésil (+13,1%) et une performance très satisfaisante de la Colombie.
  • Les ventes de l’Asie progressent de +6,5% à magasins comparables. Big C Thaïlande a enregistré une croissance solide de ses ventes à magasins comparables, le Vietnam continue d’afficher un très fort dynamisme.

Au total, les ventes de l’International sont en hausse de +17,0% sur la période et représentent 37% du chiffre d’affaires du Groupe.

La poursuite de l’accélération de la croissance organique au 3ème trimestre confirme le bon positionnement du portefeuille d’actifs du Groupe tant en France qu’à l’international.

Casino vise le renforcement de ses parts de marché en France grâce à l’amélioration de la compétitivité prix de ses enseignes et à l’accélération de l’expansion sur les formats de proximité et de discount.
A l’International, la qualité des actifs du Groupe permet d’anticiper une croissance élevée et rentable en 2010 et au-delà.

Le Groupe poursuivra son plan de cessions d’actifs d’1 milliard d’euros et confirme son objectif d’un ratio DFN/EBITDA inférieur à 2,2 à fin 2010.

 

*
* *

 

FRANCE

Les ventes en France progressent de +1,3% en organique. L’effet essence a été favorable de +1,1%.

En millions €
3ème trimestre
9 mois
2009
2010
Var.
Var organique
hors essence
2009
2010
Var.
Var organique hors essence
C.A. HT France
4 489,3
4 540,3
+1,1%
+0,2%
13 018,9
13 136,2
+0,9%
-0,1%
Franprix-Leader Price
965,1
933,0
-3,3%
-3,3%
2 982,8
2 948,0
-1,2%
-1,2%
Monoprix
421,3
446,3
+5,9%
+5,9%
1 326,6
1 385,9
+4,5%
+4,4%
Casino France
HM Géant Casino
3 102,9
1 444,4
3 161,0
1 440,7
+1,9%-0,3%
+0,5%
-2,8%
8 709,4
4 032,1
8 802,3
3 989,5
+1,1%
-1,1%
-0,5%
-4,0%
SM Casino
910,1
943,4
+3,7%
+1,9%
2 515,2
2 603,8
+3,5%
+1,2%
Supérettes
424,8
426,8
+0,5 %
+0,5%
1 155,8
1 147,3
-0,7%
-0,7%
Autres activités
323,6
350,1
+8,2%
+12,1%
1 006,3
1 061,8
+5,5%
+10,3%

 

 

C.A. à magasins comparables
3ème trimestre 2010
9 mois 2010
Variation
Var. hors essence
Variation
Var. hors essence
Franprix
+0,1%
+0,1%
+1,0%
+1,0%
Leader Price
+1,1%
+1,1%
-3,9%
-3,9%
Hypermarchés Géant Casino
-1,3%
-4,1%
-2,1%
-5,2%
Supermarchés Casino
+2,8%
+0,9%
+2,1%
-0,3%
Monoprix
+3,7%
+3,7%
+2,7%
+2,6%
  • Franprix-Leader Price

Leader Price a renoué avec la croissance à magasins comparables (+1,1%), confirmant l’amélioration significative de la tendance d’activité observée au 2ème trimestre. La croissance à magasins comparables est portée par une hausse sensible du trafic (+2,1%), témoignant de l’efficacité des initiatives commerciales mises en œuvre au 1er semestre : renforcement de la compétitivité prix et intensification de la communication. L’enseigne a renforcé ses initiatives commerciales au 2nd semestre. Une centaine de produits de marques nationales a été introduite dans les magasins intégrés depuis fin juillet. L’assortiment sera élargi à 250 références de marques nationales et étendu à l’ensemble du réseau à partir de mi-octobre. Le déploiement du nouveau concept de magasin se poursuit en ligne avec le plan de marche (55 magasins convertis à fin septembre). Sur les neuf premiers mois de l’année, Leader Price a ouvert 23 magasins et a poursuivi la rationalisation du parc avec 18 fermetures/transferts.
Les ventes à magasins comparables de Franprix sont stables (+0,1%). L’enseigne a poursuivi son expansion avec 8 ouvertures au 3ème trimestre (61 depuis le début de l’année), ainsi que le déploiement du nouveau concept (152 magasins rénovés à date).
Les ventes totales de Franprix/Leader Price sont en baisse de -3,3%, ce recul s’expliquant notamment par la forte baisse des ventes au groupe Caillé (franchisé Leader Price à la Réunion depuis le 3ème trimestre 2009).

 

  • Monoprix

Monoprix a enregistré une croissance solide de ses ventes à magasins comparables à +3,7%, portée par le dynamisme des ventes de textile et une bonne performance en alimentaire.
Monoprix a ouvert 1 Citymarché et a poursuivi le développement des nouveaux formats (ouverture de 5 Monop et 1 Naturalia), portant à 20 le nombre total d’ouvertures depuis le début de l’année.
Les ventes totales de l’enseigne progressent de +5,9%, compte tenu d’une contribution sensible de l’expansion à la croissance.

  • Casino France

Les ventes de Géant Casino sont en baisse de -4,1% à magasins comparables hors essence. La baisse du trafic s’est ralentie au 3ème trimestre à -2,8% contre -5% au 2ème trimestre. Le panier moyen est en retrait de -1,2%.
Les ventes en alimentaire reculent de -3,5% (contre -6,9% au 2ème trimestre). Les investissements prix réalisés au second trimestre ont conduit à une amélioration sensible des indices prix (baisse de 3 points de l’indice IRI à fin août). L’enseigne renforcera sa compétitivité au second semestre en mettant l’accent sur les leviers promotions et fidélité.
En non alimentaire, Géant a poursuivi son travail de repositionnement de l’offre sur les catégories de produits les plus porteuses. Le textile et la maison ont ainsi enregistré des ventes quasi-stables. L’enseigne a par ailleurs continué à piloter le déclin des catégories les moins porteuses (culturel, gros électroménager). Les ventes en non alimentaire reculent de -5,5%.

Hors essence, les ventes de Casino Supermarchés sont en hausse de +0,9% à magasins comparables (contre -1,0% au 1er semestre). L’enseigne a ouvert 3 magasins sur la période. Les ventes totales progressent de +1,9% hors essence.

Les supérettes ont affiché des ventes en progression de +0,5%, traduisant la montée en puissance de l’expansion et la fin du programme de rationalisation du parc de magasins. 63 magasins ont ainsi été ouverts sur la période, soit 265 ouvertures depuis le début de l’année.

La croissance des ventes des autres secteurs (+12,1% en organique) est portée par l’excellente performance de Cdiscount dont les ventes au 3ème trimestre sont en hausse de +18,1% en organique. Les ventes additionnelles de Cdiscount compensent largement la baisse des ventes en non alimentaire de Géant Casino.
Le Groupe continue par ailleurs à favoriser les synergies entre Cdiscount et ses réseaux de magasins. Ainsi, après avoir développé les points retraits Cdiscount en hypermarchés, ce service a commencé à être déployé depuis fin juin dans les magasins Petit Casino pour les colis de moins de 30 kg. Cette initiative sera étendue à l’ensemble des 1900 magasins intégrés d’ici la fin de l’année et à tout le réseau des supérettes au 1er semestre 2011.

*
* *
INTERNATIONAL

Les ventes de l’International sont en hausse de +17,0%.
L’effet périmètre a été négatif de -10,2%, résultant principalement de la déconsolidation du Venezuela depuis le 1er janvier 2010.
Les changes ont été favorables (+17,1%) du fait de l’appréciation des devises brésilienne, colombienne et thaïlandaise par rapport à l’euro.

La croissance organique de l’International se maintient à un rythme très soutenu (+10,2%), sous l’effet, d’une croissance très élevée en Amérique du Sud (+12,8%) et d’une croissance robuste en Asie (+6,2%).

 

CA Consolidé
Variation (%)
Croissance organique
Mag. comparables 
T3 2010
9 mois 10
T3 2010
9 mois 10
T3 2010
9 mois 10
Amérique du Sud
+17,6%

+22,2%

+12,8%

+12,4%
+10,5%
+10,0%
Asie

+23,6%

+15,8%

+6,2%

+6,3%
+6,5%
+5,5%

En Amérique du Sud, les ventes à magasins comparables progressent de +10,5%, portées par le maintien d’une croissance très élevée des ventes au Brésil et la poursuite de l’amélioration de l’activité en Colombie.

  • Au Brésil, GPA enregistre un chiffre d’affaires à magasins comparables en hausse de +13,1%. Hors Globex, les ventes à magasins comparables de GPA progressent de +7,8%, traduisant une bonne performance tant en alimentaire qu’en non alimentaire. Les ventes à magasins comparables de Globex affichent une hausse de +28,5%. Les activités e-commerce ont enregistré une croissance très dynamique de leurs ventes, supérieure à +60%. Les ventes totales de GPA progressent de +16,9%*.
  • En Colombie, l’amélioration des ventes à magasins comparables s’est poursuivie au 3ème trimestre. Exito a bénéficié du succès des opérations promotionnelles en hypermarchés. La société a par ailleurs ouvert 2 magasins au 3ème trimestre (4 ouvertures, dont 1 hypermarché, depuis le début de l’année) et accéléré les conversions de magasins (23 conversions à date).
  • La croissance à magasins comparables est restée soutenue en Argentine et en Uruguay.

En Asie, la croissance organique est restée robuste (+6,2%), sous l’effet d’une performance satisfaisante à magasins comparables de Big C Thaïlande et de la poursuite d’une très forte croissance des ventes au Vietnam. En Thaïlande, Big C a poursuivi le développement de ses nouveaux formats : ouverture de 2 Mini Big C et 7 magasins Pure sur la période.
L’expansion s’accélérera au 4ème trimestre avec l’ouverture de 3 hypermarchés en Thaïlande (4 ouvertures en 2010) et 4 hypermarchés au Vietnam, portant à 14 le nombre d’hypermarchés dans ce pays à fin 2010.

Les ventes de l’Océan Indien sont en baisse de -0,4% en organique, -0,8% à magasins comparables.

* Donnée publiée par la société

Principale variation du périmètre de consolidation

  • Consolidation de la société Ponto Frio au sein de GPA depuis le 1er juillet 2009
  • Déconsolidation du Venezuela à compter du 1er janvier 2010.

 

3ème trimestre
Variation
9 mois
Variation
2009

M€

2010

M€

en Euros
A taux de change

constants

2009

M€

2010

M€

en Euros
A taux de change

constants

FRANCE
4 489,3
4 540,3
+1,1%
+1,1%
13 018,9
13 136,2
+0,9%
+0,9%
dont :
 
 
 
 
 
 
 
 
Franprix – Leader Price
965,1
933,0
-3,3%
-3,3%
2 982,8
2 948,0
-1,2%
-1,2%
Monoprix
421,3
446,3
+5,9%
+5,9%
1 326,6
1 385,9
+4,5%
+4,5%
Casino France
HM Géant Casino
3 102,9
1 444,4
3 161,0
1 440,7
+1,9%-0,3%
+1,9%
-0,3%
8 709,4
4 032,1
8 802,3
3 989,5
+1,1%-1,1%
+1,1%
-1,1%
Supermarchés Casino
910,1
943,4
+3,7%
+3,7%
2 515,2
2 603,8
+3,5%
+3,5%
Supérettes
424,8
426,8
+0,5 %
+0,5 %
1 155,8
1 147,3
-0,7%
-0,7%
Autres activités
323,6
350,1
+8,2%
+8,2%
1 006,3
1 061,8
+5,5%
+5,5%
INTERNATIONAL
2 259,6
2 644,4
+17,0%
0,0%
6 417,8
7 637,4
+19,0%
+4,1%
dont :
 
 
 
 
 
 
 
 
Amérique du Sud
1 653,7
1 944,6
+17,6%
-1,4%
4 544,6
5 553,1
+22,2%
+3,8%
Asie
397,6
491,6
+23,6%
+6,2%
1 262,7
1 461,7
+15,8%
+6,3%
Autres secteurs
208,2
208,2
+0,0%
-0,8%
610,5
622,6
+2,0%
+1,6%
C.A. ACTIVITES POURSUIVIES
6 748,9
7 184,7
+6,5%
+0,7%
19 436,6
20 773,6
+6,9%
+1,9%

 

Taux de change moyens
S1, 2009
S1, 2010
Var.%
9 mois 09
9 mois 10
Var.%
Argentine (ARS / EUR)
0,207
0,195
-5,8%
0,198
0,195
-1,3%
Uruguay (UYP / EUR)
0,032
0,038
20,1%
0,031
0,038
20,8%
Venezuela (VEF / EUR)
0,349
n/a
n/a
0,341
n/a
n/a
Thaïlande (THB / EUR)
0,021
0,023
7,5%
0,021
0,024
11,2%
Vietnam (VND / EUR) (x1000)
0,044
0,041
-7,5%
0,043
0,041
-4,9%
Colombie (COP / EUR) (x1000)
0,325
0,386
18,7%
0,332
0,397
19,6%
Brésil (BRL / EUR)
0,342
0,419
22,4%
0,352
0,427
21,0%

 

Direction de la Communication Financière
Nadine COULM
Aline NGUYEN
ncoulm@groupe-casino.fr
anguyen@groupe-casino.fr
+33 (0)1 53 65 64 17
+33 (0)1 53 65 64 85

Parc de magasins

France

31 déc 09

30 juin 10

30 sept 10

HM Géant Casino
dont Affiliés France
  Affiliés International
 Franchisés France
+ stations service

122
5
5

99

124
6
5
1
99

125
6
5
2
99

SM Casino
dont Affiliés Franchisés France
 Affiliés Franchisés International 
+ stations service

390
53
21
156

396
52
24
154

402
53
27
158

SM Franprix
dont Franchisés

789
472

832
498

838
497

SM Monoprix-Prisunic
Dont Naturalia
dont Franchisés/Affiliés

463
41
117

479
44
124

485
45
127

DIS Leader Price
dont Franchisés

559
266

562
280

564
281

Total SM + DIS
dont Franchisés /LGF

2 201
929

2 269
978

2 289
985

SUP Petit Casino
dont Franchisés

SUP Eco Services
dont Franchisés

1 816
28

3
2

1 795
28

2
1

1 796
28

2
1

SUP Spar
dont Franchisés

896
739

910
752

922
757

SUP Vival
dont Franchisés

1 753
1 753

1 802
1 802

1 793
1 792

SUP Casitalia et C* Asia

1

1

1

MAG Franchisés
Corners, Relay, Shell, Elf, Carmag

MAG Négoce

1 257
1 257

1 025

1 307
1 307

928

1 310
1 310

927

TOTAL PROXIMITE
dont Franchisés/LGF/Négoce

6 751
4 805

6 745
4 819

6 751
4 816

MAG Affiliés
dont Affiliés France
 Affiliés International

13
13

18
15
3

18
15
3

DIV Autres Activités
Restauration

277
277

283
283

287
287

TOTAL France

9 364

9 439

9 470

Hypermarchés (HM)
Supermarchés (SM)
Discount (DIS)
Supérettes (SUP) + Magasins (MAG)
Autres

122
1 642
559
6 764
277

124
1 707
562
6 763
283

125
1 725
564
6 769
287

HM : hypermarchés SM : supermarchés DIS : discount SUP : supérettes MAG : magasins DIV : divers LGF : location-gérance franchise

International

31 déc 09

30 juin 10

30 sept 10

ARGENTINE
HM Libertad
DIS Leader Price
DIV Autres

49
15
26
8

22
14
0
8

22
14
0
8

URUGUAY
HM Géant
SM Disco
SM Devoto

53
1
28
24

53
1
28
24

53
1
28
24

VENEZUELA
HM Exito
SM Cada

41
6
35

0
0
0

0
0
0

BRESIL
HM Extra
SM Päo de Açucar
SM Sendas
SM Extra Perto
SM CompreBem
DIS Assai
SUP Extra Facil
DIV Eletro, Ponto Frio
dont Ponto Frio

1 080
103
145
68
13
157
40
52
502
455

1 102
105
146
67
15
153
43
69
504
457

1 112
105
146
59
33
143
48
74
504
457

THAILANDE
HM Big C
SM Big C
SUP Mini Big C
DIV Pure

97
67

11
19

96
67
1
9
19

105
67
1
11
26

VIETNAM
HM Big C

9
9

10
10

10
10

OCEAN INDIEN
HM Jumbo
SM Score/Jumbo
SM Cash and Carry
SM Spar
Autres

50
11
21
5
6
7

49
11
21
5
6
6

49
11
21
5
6
6

COLOMBIE
HM Exito
SM Pomona, Carulla, Exito
DIS Surtimax
SUP Éxito Express et Carulla Express
DIV Ley et Autres

260
74
93
47
11
35

261
72
98
51
12
28

263
72
104
52
15
20

 

TOTAL INTERNATIONAL

1 639

1 593

1 614

Hypermarchés (HM)
Supermarchés (SM)
Discount (DIS)
Supérettes (SUP)
Autres (DIV)

286
595
113
74
571

280
564
94
90
565

280
570
100
100
564

 

 

29 juillet 2010

Chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2010 – Résultats du 1er semestre 2010

  • Accélération de la croissance des ventes au 2ème trimestre : +8,5% et +2,9% en organique (hors essence)
    • Croissance élevée des ventes à l’International : +23,6%
    • Redressement rapide des ventes de Leader Price
  • Hausse du ROC de +12,0% au 1er semestre, +5,7% avant reclassement de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) en impôt
  • Progression de +10,5% du Résultat net normalisé, part du Groupe

« Au 1er semestre, le chiffre d’affaires de Casino a progressé significativement grâce au dynamisme de ses activités à l’International et aux premiers effets des plans de relance commerciale chez Leader Price. La plupart des enseignes ont réalisé des performances opérationnelles satisfaisantes dans un contexte économique peu dynamique en France. Des performances remarquables ont été réalisées par nos business units dans les pays clés à l’International (Brésil, Thaïlande, Colombie, Vietnam). Le positionnement du Groupe sur les formats de proximité et de discount en France et sa présence dans des pays à fort potentiel de croissance constituent des fondamentaux solides pour la poursuite de son développement » a déclaré Jean-Charles Naouri, Président-Directeur général du Groupe Casino.

 

Les comptes consolidés du 1er semestre 2010 établis par le Conseil d’Administration du 28 juillet 2010 ont été revus par les Commissaires aux comptes

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

Au 2ème trimestre 2010, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe progresse de +8,5%.
Les taux de change ont eu un impact favorable de +5,7%, résultant de la forte appréciation des devises brésilienne, colombienne et thaïlandaise par rapport à l’euro. L’effet périmètre est négatif (-0,9%), l’impact positif de l’intégration de Ponto Frio au sein de Grupo Pao de Açucar étant compensé par la déconsolidation du Venezuela.
La hausse du prix de l’essence a eu un impact positif de +0,9%. L’effet calendaire est légèrement négatif en France (-0,3%) et neutre à l’International.
La croissance organique hors essence du Groupe au 2ème trimestre ressort à +2,9%, confirmant ainsi l’accélération enregistrée au 1er trimestre (+2,6%) par rapport à l’ensemble de l’année 2009 (-0,1%).

FRANCE
Les ventes en France sont en hausse de +1,1%.
En organique et hors essence, les ventes progressent de +0,2%, en amélioration par rapport au 1er trimestre
(-0.9%). Cette amélioration résulte principalement du redressement des ventes à magasins comparables de Leader Price. L’ensemble des formats de proximité (Franprix, Monoprix, Casino Supermarchés et Supérettes) ont continué à afficher une bonne performance. Cdiscount a enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes en organique.

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010
CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010
Franprix-Leader Price
Le 2ème trimestre a marqué une inflexion significative de l’évolution des ventes à magasins comparables de Leader Price  : -1,4% vs -10,8% au 1er trimestre. Les initiatives commerciales mises en œuvre par l’enseigne depuis le début de l’année (repositionnement tarifaire et renforcement significatif de la communication) ont permis de relancer la dynamique commerciale comme en témoignent la hausse du trafic et l’amélioration du panier.
L’enseigne a commencé à déployer son nouveau concept de magasin, dont les résultats sont très satisfaisants.
Depuis le début de l’année, 31 magasins ont ainsi été rénovés. Elle a par ailleurs poursuivi sa politique d’expansion, avec 18 ouvertures depuis le début de l’année, et de rationalisation du parc. Le rythme d’expansion du réseau et de déploiement du nouveau concept s’accélèrera au 2nd semestre.

Les ventes à magasins comparables de Franprix progressent de +2,0%, portées à la fois par la hausse du panier et du trafic. L’enseigne a poursuivi le déploiement de son nouveau concept avec 152 magasins rénovés à la fin du 1er semestre. L’expansion a été particulièrement soutenue au 2ème trimestre, avec 38 ouvertures, ce qui porte à 53 le nombre de magasins ouverts depuis le début de l’année. La contribution de l’expansion à la croissance s’est accrue au 2ème trimestre permettant aux ventes de l’enseigne de croître de plus de 10% sur la période.

Au total, les ventes de Franprix-Leader Price progressent de +3,2%.

Monoprix
Les ventes à magasins comparables de Monoprix sont en hausse de +1,9% (hors essence). L’enseigne a gagné des parts de marché en alimentaire et a enregistré une bonne performance en non alimentaire, en dépit du décalage des soldes d’été (début des soldes le 30 juin en 2010 contre le 24 juin en 2009). Les nouveaux formats, Naturalia et Monop’, ont fait preuve de dynamisme. L’enseigne a également renforcé ses initiatives commerciales avec notamment la mise en œuvre du partenariat avec dunnhumby et le déploiement d’un nouveau concept « maquillage ».

Les ventes totales de Monoprix progressent de +4,1%, bénéficiant d’une expansion soutenue au 2ème trimestre : ouverture de 5 Citymarché, de 4 Monop’ et d’1 Naturalia.

Casino France
Les ventes de Géant Casino sont en baisse de -6,9% à magasins comparables hors essence. Le panier moyen recule de -2,0%, le trafic est en retrait de -5,0%.
Les ventes en alimentaire sont en baisse de -6,9%. Le réinvestissement progressif des gains achats de mars à juin a permis à l’enseigne de renforcer sa compétitivité tarifaire, ce qui s’est traduit par une amélioration sensible des indices prix. A fin juin, l’indice prix IRI de l’enseigne est ainsi en baisse de -3 pts sur l’ensemble des produits, et de -2,4pts en marques nationales.
En non alimentaire, Géant a poursuivi son travail de repositionnement de l’offre sur les catégories de produits les plus porteuses. Ces familles de produits, en particulier le petit électroménager, ont enregistré une bonne performance. L’enseigne a par ailleurs continué à piloter le déclin des catégories peu porteuses (culturel, gros électroménager). Les ventes en non alimentaire reculent de -6,8%, pénalisées par le décalage des soldes d’été.

Les ventes à magasins comparables de Casino Supermarchés sont en retrait de -1,0% (hors essence). L’enseigne a poursuivi son expansion avec 4 ouvertures au 2ème trimestre, ce qui porte à 5 le nombre de magasins ouverts au 1er semestre. Hors essence, les ventes totales progressent de +0,5%.

Les supérettes ont affiché des ventes en baisse de -1,7%. La politique d’optimisation du parc s’est poursuivie avec 71 fermetures sur la période. Les supérettes ont par ailleurs accéléré leur expansion avec 103 ouvertures.

Les ventes des autres activités (Cdiscount, Mercialys, Restauration, Banque Casino) sont en hausse de +7,2% en organique, portées par la croissance à deux chiffres des ventes de Cdiscount.
INTERNATIONAL
Les ventes de l’International progressent de +23,6%.
L’effet change a été favorable de +17,2% du fait de la forte appréciation des devises brésilienne, colombienne et thaïlandaise par rapport à l’euro. L’effet positif de l’intégration de Ponto Frio au sein de Grupo Pao de Açucar a été compensé par la déconsolidation du Venezuela, résultant en un effet périmètre négatif de -2,6%.
La croissance organique de l’International est restée très soutenue à +9,0%, portée par la poursuite du dynamisme de l’Amérique du Sud (+10,9%) et le maintien d’une croissance robuste en Asie (+5,4%).

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

Amérique du Sud
Les ventes à magasins comparables ont progressé de +9,1% sous l’impulsion d’une croissance à deux chiffres au Brésil et de l’accélération de la croissance en Colombie.

Au Brésil, GPA a enregistré une croissance élevée de ses ventes à magasins comparables à +11,3%*.
La performance a été très satisfaisante à la fois en alimentaire et en non alimentaire. Les ventes de la société progressent de +39,4%*, sous l’effet de l’intégration de Ponto Frio, qui a de nouveau affiché une très forte croissance sur la période (+71,6%*). Les ventes de produits électroniques ont notamment bénéficié de l’impact de la Coupe du monde de football.

En Colombie, les ventes à magasins comparables d’Exito ont affiché une accélération sensible progressant de +4,6*% (contre +2,6%* au 1er trimestre). Cette amélioration traduit le renforcement des initiatives commerciales (succès des opérations promotionnelles, développement de la marque propre). La société a poursuivi son expansion (ouverture de 2 magasins) ainsi que la rationalisation de son parc de magasins (12 conversions).
Le chiffre d’affaires total de la Colombie ressort en hausse de +5,4%*.
Les performances de l’Argentine et de l’Uruguay ont été satisfaisantes.

Asie
L’Asie affiche un rythme de croissance organique robuste (+5,4%).
La croissance des ventes à magasins comparables de Big C en Thaïlande a été satisfaisante, en dépit des troubles politiques intervenus au cours du trimestre. Big C a ouvert 2 magasins sur la période.
Le Vietnam enregistre à nouveau une croissance élevée de ses ventes, confirmant le fort potentiel de développement du pays.

Océan Indien
Les ventes à magasins comparables de l’Océan indien ont progressé de +3,9%, sous l’effet du succès des opérations commerciales et de l’impact favorable de la Coupe du monde sur les ventes en non alimentaire.
Les ventes en organique sont en hausse de +4,7%.

 

* Données publiées par les sociétés
RESULTATS DU 1ER SEMESTRE 2010

Le Groupe a affiché au 1er semestre une croissance élevée de ses ventes à +7,1%.
Les taux de change ont eu un impact favorable de +4,5%. L’effet périmètre est négatif de -1,1%. A taux de change et périmètre constants, la croissance organique du Groupe s’élève à +3,7%, +2,8% hors essence. L’accélération de la croissance a été sensible par rapport à 2009 (-0,1% hors essence), tant en France (-0,3% hors essence contre -2,7% en 2009) qu’à l’International (+9,4% hors essence contre +5,0%).

Le résultat opérationnel courant du Groupe progresse de +12,0%, +5,7% hors reclassement de la CVAE en impôts, porté par la forte croissance du résultat de l’International.

Le résultat opérationnel courant de la France s’établit à 347 millions d’euros après reclassement de la CVAE en impôts. Le ROC recule de -5,5% en organique, sous l’effet notamment de la relance commerciale des enseignes Géant et Leader Price. La marge de Franprix-Leader Price est en baisse de -98 bp en organique.
La rentabilité de Monoprix s’améliore sensiblement (+32 bp en organique). La marge de Casino France est en retrait de -9bp, sous l’effet de la baisse de la marge de Géant. Casino Supermarchés et les supérettes ont affiché une rentabilité solide. Mercialys a enregistré une croissance à deux chiffres de son ROC.

Le résultat opérationnel courant de l’International progresse de +34,5% à 194 millions d’euros, +18,6% en organique. La marge opérationnelle est en hausse de +30 bp en organique. La marge de l’Amérique du Sud s’améliore de +25 bp en organique, traduisant la solidité de la marge du Brésil et une amélioration sensible de la rentabilité de la Colombie. La marge de l’Asie est en hausse de +73 bp en organique, sous l’effet d’une amélioration sensible de la rentabilité de Big C en Thaïlande et de la hausse significative de la marge du Vietnam.

Les autres charges et produits opérationnels font apparaître une charge nette de 56 millions d’euros, constituée notamment de provisions & charges pour restructuration.

Le coût de l’endettement financier est en baisse à 154 millions d’euros (contre 165 millions d’euros au 1er semestre 2009), sous l’effet de la réduction de la dette financière nette.

L’impôt sur les bénéfices s’élève à 105 millions d’euros, soit un taux d’impôts de 33,1%. Hors éléments non récurrents et avant reclassement de la CVAE en impôts, le taux s’établit à 28,9% contre 29,9% au 1er semestre 2009.

Le résultat net part du groupe ressort à 173 millions d’euros.

Le résultat net normalisé(1) part du Groupe progresse de +10,5% à 208 millions d’euros.

La dette financière nette du Groupe s’est établie à 5 368 millions d’euros à fin juin 2010, en baisse par rapport à fin juin 2009 (6 003 millions d’euros) et l’ensemble des ratios de dettes se sont ainsi améliorés par rapport à l’année précédente.
Les deux opérations d’échanges obligataires réalisées depuis le début de l’année, pour un montant total d’environ 1,3 milliard d’euros, ont par ailleurs permis d’améliorer sensiblement le profil de la dette du Groupe et de porter la maturité moyenne de la dette obligataire de 2,9 années à 4,4 années.

 

 

(1) Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d’impôts non récurrents
(cf annexes)

 

PERSPECTIVES ET CONCLUSION
Les résultats du 1er semestre confirment le bon positionnement du portefeuille d’actifs du Groupe.
Les activités à l’International ont enregistré une croissance élevée et ont augmenté sensiblement leur contribution au résultat opérationnel courant. En France, les ventes ont renoué avec la croissance sous l’effet d’un mix de formats favorable et des plans de relance commerciale.

Casino vise le renforcement de ses parts de marché en France, grâce à l’amélioration de la compétitivité prix de ses enseignes et à l’accélération de l’expansion sur les formats de proximité et de discount.

La qualité des actifs du Groupe, sur des pays à fort potentiel, permet d’anticiper une croissance élevée et rentable à l’International en 2010 et au delà.

Le Groupe confirme son objectif d’un ratio DFN/EBITDA inférieur à 2,2x à fin 2010, notamment par la poursuite du plan de cessions d’actifs d’1 milliard d’euros.

Calendrier des prochaines publications

Mercredi 13 octobre 2010 (après Bourse) : Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2010
 

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

 

ANNEXES

Principales variations du périmètre de consolidation
– Consolidation de la société Ponto Frio au sein de GPA depuis le 1er juillet 2009.

–  Déconsolidation du Venezuela à compter du 1er janvier 2010.

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

 

Passage du résultat net publié au résultat net normalisé
Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels, tels que définis dans la partie Principes Comptables de l’annexe annuelle aux comptes consolidés, et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d’impôts non récurrents.
Les éléments financiers non récurrents regroupent certains instruments financiers constatés en résultat dont la juste valeur peut être très volatile. A titre d’exemple, les variations de juste valeur des instruments financiers non qualifiés de couverture et des dérivés incorporés sur le cours de l’action Casino sont ainsi retraitées du Résultat net normalisé.
Les produits et charges d’impôts non récurrents correspondent aux effets d’impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les effets directs d’impôt non récurrents. Ainsi la charge d’impôt rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d’impôt moyen normatif du Groupe.
Cet agrégat permet de mesurer l’évolution du résultat récurrent des activités.

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

CA T2 - Résultats 1er Semestre 2010

27 juillet 2010

Accord de partenariat entre Casino et Groupe Crédit Mutuel-CIC

Le Groupe Casino annonce la signature d’un partenariat de long terme dans les produits et services financiers en France avec le Groupe Crédit Mutuel-CIC au travers de sa filiale Banque Casino.

Ce partenariat se traduira par la montée au capital du Groupe Crédit Mutuel-CIC dans Banque Casino à hauteur de 50%.
Banque Casino est aujourd’hui détenue à 60% par Casino et à 40% par LaSer Cofinoga. Casino a exercé l’option d’achat dont il dispose sur les titres détenus par LaSer Cofinoga. Ces titres, ainsi que 10% du capital de Banque Casino détenus aujourd’hui par Casino, seront vendus au Crédit Mutuel. La réalisation de l’opération devrait intervenir dans les prochains 18 mois.

Ce projet est soumis à l’approbation des autorités règlementaires compétentes.

Banque Casino, créée en 2001, offre des crédits à la consommation et des produits d’assurance et de prévoyance aux clients de Géant, des Supermarchés Casino et de Cdiscount. Elle compte près d’un million de clients et ses encours avoisinent 1Md€.

 

Paris, le 27 juillet 2010

 

Contacts analystes et investisseurs
Nadine COULM, +33 (0)1 53 65 64 17, ncoulm@groupe-casino.fr
Aline NGUYEN, +33 (0)1 53 65 64 85, anguyen@groupe-casino.fr 

9 juillet 2010

Communiqué établissant le bilan semestriel du contrat de liquidité de la société CASINO, GUICHARD-PERRACHON

Au titre du contrat de liquidité confié par la société Casino, Guichard-Perrachon à Rothschild & Cie Banque, les moyens suivants figuraient au compte de liquidité à la date du 30 juin 2009 :

• 33 500 actions,
• 89 232 032,21 €.

Il est rappelé que lors de sa mise en oeuvre, les moyens suivants figuraient au compte de liquidité :

• 700 000 actions,
• 40 000 000 €.

 

 

******

 

Saint-Etienne, le 8 juillet 2010
 

2 juillet 2010

Finalisation des négociations de l’accord entre GPA et Casas Bahia

GPA a annoncé hier la signature d’un avenant à son accord de joint-venture avec Casas Bahia, le 1er distributeur non alimentaire au Brésil.
Dans cet avenant, GPA et Casas Bahia ont convenu de réviser certains termes, sans modifier les principes généraux de l’accord signé entre les deux parties en décembre 2009. Les termes de cet avenant sont détaillés dans le communiqué* de GPA publié hier.
Les parties estiment que la mise en œuvre de cette joint-venture devrait intervenir dans un délai maximum de 120 jours.
Ce partenariat stratégique permettra à GPA de consolider sa position de N°1 de la distribution au Brésil.
Casino se félicite de cet accord qui confirme l’importance stratégique de GPA et du Brésil pour le Groupe.

*Le communiqué est disponible sur le site internet de GPA : http://irgpa.grupopaodeacucar.com.br/grupopaodeacucar/web/arquivos/GPA_FR_20100701_eng.pdf

Paris, le 2 juillet 2010.

Direction de la Communication Financière
Nadine COULM, +33 (0)1 53 65 64 17, ncoulm@groupe-casino.fr
Aline NGUYEN, +33 (0)1 53 65 64 85, anguyen@groupe-casino.fr

21 juin 2010

Augmentation de la participation de Casino dans GPA suite à l’émission d’actions nouvelles

Le groupe Casino informe que l’assemblée générale de GPA a approuvé le 29 avril 2010 l’émission au profit de Casino de 1,1 millions d’actions préférentielles au cours de 60,39 Reais par action(1), soit un montant équivalent à 67 millions de Reais (30 millions d’Euros). Cette émission, qui a été finalisée début juin, a porté ainsi l’intérêt économique de Casino dans GPA de 33,4% à 33,7%.
 
Cette émission, conformément au communiqué de presse publié le 4 mai 2009, s’inscrit dans le cadre de l’accord signé en mai 2005 avec la famille d’Abilio Diniz aux termes duquel le groupe Casino a apporté à GPA, fin 2006, le goodwill d’acquisition généré à l’occasion de ses prises de participations successives dans la société.

L’amortissement du goodwill apporté engendrera une économie totale d’impôts pour GPA de 517 millions de Reais (soit 235 millions d’euros) sur une période estimée de 6 ans, à compter de 2008. En échange de cet apport, GPA s’est engagée à rétrocéder à Casino 80% de l’économie fiscale réalisée via l’émission d’actions préférentielles nouvelles de GPA au profit de Casino.
 
Au terme de la période d’amortissement du goodwill, sur la base du cours de bourse actuel de GPA, l’intérêt économique de Casino dans GPA serait porté à environ 35%(2).

Saint-Etienne, le 21 juin 2010

 
(1) cours moyen pondéré par les volumes des 15 dernières séances avant la date de convocation de l’assemblée générale
(2) dans l’hypothèse où les actionnaires minoritaires exerceraient leurs droits préférentiels de souscription, GPA rémunérera en partie la quote-part d’économie fiscale réalisée en numéraire et l’augmentation du pourcentage de détention économique de Casino dans GPA sera donc moindre.

 

Contacts analystes et investisseurs
Nadine COULM, +33 (0)1 53 65 64 17, ncoulm@groupe-casino.fr
Aline NGUYEN, +33 (0)1 53 65 64 85, anguyen@groupe-casino.fr 

Le groupe Casino, dirigé par Jean-Charles Naouri

11 mai 2010

Succès d’une nouvelle émission obligataire à 8,5 ans sous forme d’échange

Après le succès de l’opération d’échange obligataire réalisée début février 2010, Casino a clôturé ce jour une nouvelle opération d’échange obligataire lancée le 20 avril et portant sur les obligations venant à échéance en 2011, 2012 et 2013.

En contrepartie des titres apportés, une nouvelle souche obligataire d’un montant de 508 millions d’euros à échéance novembre 2018 a été émise sur la base d’un taux équivalent à mid swap +160 points de base. Les échéances obligataires des années 2011, 2012 et 2013 ont ainsi été réduites de respectivement 156, 190 et 127 millions d’euros.

Les deux opérations d’échanges obligataires réalisées par Casino depuis le début de l’année, pour un montant total d’environ 1,3 milliard d’euros, ont permis d’améliorer sensiblement le profil de la dette du Groupe et de porter la maturité moyenne de la dette obligataire de 2,9 années à 4,4 années.
 

Cette opération a été dirigée par Barclays Bank, BNP Paribas, HSBC, JP Morgan, Santander et Société Générale.

 

 

Saint-Etienne, le 11 mai 2010
 

 

 

Direction de la communication financière
Nadine COULM, +33 (0)1 53 65 64 17, ncoulm@groupe-casino.fr
Aline NGUYEN, +33 (0)1 53 65 64 85, anguyen@groupe-casino.fr 

Le groupe Casino, dirigé par Jean-Charles Naouri

14 avril 2010

Progression soutenue du chiffre d’affaires au 1er trimestre 2010 : +5,6%

Accélération de la croissance organique : +3,5% (vs +0,1% au T4 2009
Bonne performance des formats de proximité en France
Croissance à deux chiffres à l’International

 

CA T1 2010

Le groupe Casino, dirigé par Jean-Charles Naouri
Au 1er trimestre 2010, le Groupe a enregistré une progression soutenue de son chiffre d’affaires consolidé à +5,6%.

L’effet favorable de l’intégration de Ponto Frio au sein de Grupo Pao de Açucar a été compensé par la déconsolidation du Venezuela (2) à compter du 1er janvier 2010, résultant en un effet périmètre négatif de -1,2%. Les taux de change ont eu un effet favorable de +3,4%, du fait principalement de la forte appréciation des devises brésiliennes et colombiennes par rapport à l’euro. 
La hausse du prix de l’essence a eu un impact positif de +0,9%.
L’effet calendaire est légèrement négatif en France (-0,3%) et neutre à l’International.

La croissance organique du Groupe au 1er trimestre s’élève à +3,5%, +2,6% hors essence, marquant une accélération sensible par rapport au 4ème trimestre 2009 (-0,2% hors essence). 

*
* *

(2 Le 17 janvier 2010, le Président Hugo Chavez a annoncé la nationalisation des hypermarchés Exito exploités au Venezuela. Les discussions avec le gouvernement vénézuélien se poursuivent en vue de la cession d’une participation majoritaire au capital de Cativen qui regroupe l’ensemble des activités du Groupe au Venezuela.

 

En France, la tendance d’activité s’est améliorée au 1er trimestre avec des ventes en organique hors essence en léger retrait à -0,9% (contre -2,7% au 4ème trimestre).

–  L’ensemble des formats de proximité (Casino Supermarchés, Monoprix, supérettes et Franprix) ont enregistré une amélioration sensible de leurs performances avec des ventes totales en hausse sur la période. 

–  Cdiscount a maintenu une croissance élevée de ses ventes. 

–  La tendance d’activité de Géant Casino et de Leader Price s’est progressivement améliorée au cours de la période, traduisant les premiers effets du réinvestissement dans les prix des gains achats résultant de la massification des marques propres et premiers prix.

L’International, qui représente 36% du chiffre d’affaires, a enregistré une nette accélération de sa croissance organique à +10,6% (contre +4,8% au 4ème trimestre 2009).

–  L’Amérique du Sud affiche une croissance organique à deux chiffres (+13,3%), notamment sous l’impulsion du très fort dynamisme du Brésil. 

–  En Asie, la croissance organique s’est maintenue sur un rythme élevé (+7,3%), bénéficiant de la bonne tenue de l’activité en Thaïlande et de la poursuite d’une croissance très élevée au Vietnam.

La bonne performance du Groupe au 1er trimestre traduit le bon positionnement de son portefeuille d’activités :

–  mix d’activités favorable en France, caractérisé par la prédominance des enseignes de proximité et de discount, et une position de leader sur le e-commerce non alimentaire,

–  des positions de leaders sur des pays à fort potentiel à l’International.

Le groupe Casino est confiant dans sa capacité à renforcer ses parts de marché en France grâce à l’amélioration de la compétitivité prix de ses enseignes par le réinvestissement des gains achats et à l’accélération de l’expansion sur les formats de proximité et de discount. 
A l’international, la qualité des actifs du Groupe permet d’anticiper la poursuite d’une croissance élevée et rentable.

Le Groupe poursuivra son plan de cessions d’actifs d’1 milliard d’euros et confirme son objectif d’un ratio DFN/EBITDA inférieur à 2,2 à fin 2010.
 

 
 

*
* *

FRANCE

Les ventes en France progressent de +0,4%. L’effet essence est favorable de +1,3%. 
Hors essence, les ventes sont en légère baisse à -0,9% (contre -2,7% au 4ème trimestre 2009).
Le premier trimestre marque ainsi une amélioration sensible de la tendance d’activité, sous l’effet principalement de la bonne performance de l’ensemble des formats de proximité. 

CA T1 2010

Franprix/Leader Price
Les ventes à magasins comparables de Franprix progressent de +0,6%, portée par la hausse du trafic (+0,8%). L’attractivité de l’enseigne est renforcée par l’accélération du déploiement du nouveau concept de magasin (34 magasins rénovés au 1er trimestre contre 39 rénovations en 2009), dont les résultats sont très satisfaisants (croissance à deux chiffres des magasins rénovés). 

Les ventes à magasins comparables de Leader Price sont en baisse de -10,8%.
La tendance d’activité s’est améliorée au mois de mars, reflétant les premiers effets des baisses de prix permises par l’amélioration des conditions d’achats résultant de la massification des marques propres et premiers prix du groupe. 

L’expansion s’est poursuivie en ligne avec le plan de marche : 15 magasins Franprix et 9 magasins Leader Price ont ainsi été ouverts sur la période. 

Au total, le chiffre d’affaires de Franprix-Leader Price est en baisse de -3,5%.

 

Hypermarchés
Les ventes de Géant Casino sont en recul de -4,7% à magasins comparables hors essence.
Le panier moyen est stable (+0,2%), le trafic est en baisse de -4,9%.

Les ventes en alimentaire sont en retrait de -4,0%. Le réinvestissement dans les prix des gains achats a commencé essentiellement en mars. Ces baisses de prix, ciblées et significatives, vont se poursuivre et contribueront à renforcer la compétitivité tarifaire de Géant Casino.

Les ventes en non alimentaire baissent de -6,4%, sous l’effet notamment du travail de repositionnement de l’offre sur les familles de produits les plus porteuses en chiffre d’affaires et les plus rentables. Géant Casino a ainsi continué à réduire l’assortiment sur le gros électroménager. Certaines familles du multimédia et le petit électroménager ont, quant à eux, enregistré une progression significative de leurs ventes sur la période. 

Proximité

Supermarchés
Casino Supermarchés a affiché une amélioration sensible de ses ventes à magasins comparables hors essence à -1%, contre -3,4% au 4ème trimestre 2009. Le panier moyen progresse de +0,7%, l’enseigne ayant notamment tiré profit de son expertise en matière de produits frais.
Hors essence, les ventes totales sont en hausse de +1,2%.

Monoprix
Monoprix a enregistré une croissance solide de ses ventes à magasins comparables à +2,3%, portée à la fois par l’alimentaire et le non alimentaire.
Cette excellente performance démontre à nouveau le succès du positionnement différencié de l’enseigne.
Monoprix a ouvert 1 Citymarché et 2 Naturalia sur la période.
Les ventes totales sont en hausse de +3,4%.

Supérettes
Les supérettes affichent un recul limité de leurs ventes (-1,2%), l’impact favorable de l’arrivée de nouveaux franchisés étant compensé par la poursuite de la rationalisation du réseau de magasins.

Autres secteurs
Cdiscount maintient une croissance élevée de ses ventes. De nouvelles initiatives viendront renforcer la dynamique de croissance de la société, avec notamment la mise en place de points retraits en magasins (Géant Casino & supérettes) et le développement de la marque propre.
Au total, les ventes des autres secteurs (Cdiscount, Mercialys, Casino Cafeteria, Banque Casino) progressent de +6,4%.
 

 

 

INTERNATIONAL

Les ventes de l’International progressent à un rythme très élevé (+16,4%).
L’effet favorable de l’intégration de Ponto Frio au sein de Grupo Pao de Açucar (GPA) a été compensé par la déconsolidation du Venezuela au 1er janvier 2010, résultant en un effet périmètre négatif de -4,5 %. 
Les changes ont été favorables de +10,3% du fait principalement de la forte appréciation du réal brésilien et du peso colombien par rapport à l’euro.

L’accélération significative de la croissance organique à +10,6%, contre +4,9% en 2009, est portée par la croissance très élevée de l’Amérique du Sud (+13,3%) et le maintien d’une croissance robuste en Asie (+7,3%). 

CA T1 2010

En Amérique du Sud, la progression des ventes à magasins comparables s’est établie à +10,5% (contre +4,4% en 2009), sous l’effet de la poursuite d’une croissance à deux chiffres au Brésil et de l’amélioration de l’activité à la fois en Colombie et en Argentine.

–  Les ventes à magasins comparables de GPA sont en hausse de +18,1%*, portées à la fois par l’alimentaire et le non alimentaire. L’ensemble des enseignes ont contribué à cette excellente performance. Les activités d’e-commerce ont enregistré une croissance très élevée de leurs ventes à +65,3%* (TTC). Les ventes totales progressent de +50,2%* sous l’effet de l’intégration de Ponto Frio, dont le redressement se confirme, avec des ventes en hausse de plus de +50%* sur la période.

–  En Colombie, Exito a enregistré une amélioration sensible de ses ventes à magasins comparables, en hausse de +2,6%*. Après prise en compte de l’expansion, le chiffre d’affaires total progresse de +3,7%*. 

L’Asie a maintenu un rythme de croissance organique robuste (+7,3%), bénéficiant de l’amélioration de l’évolution des ventes à magasins comparables de Big C en Thaïlande et de la poursuite du très fort dynamisme du Vietnam. Un hypermarché a été ouvert au Vietnam, portant à 10 le nombre total de magasins à fin mars. 

La performance de l’Océan Indien est satisfaisante tant à magasins comparables (-0,3%) qu’en organique (+1 ,9%).

* Données publiées par les sociétés

 

Principales variations du périmètre de consolidation
• Consolidation de la société Ponto Frio au sein de GPA depuis le 1er juillet 2009.
• Suite à cette acquisition, lancement d’une augmentation de capital par GPA qui a vu la participation de Groupe Casino passer de 35,0% à fin juin 2009 à 33,7% dans cette filiale à compter du 21 septembre 2009.
• Le 17 janvier 2010, le Président Hugo Chavez a annoncé la nationalisation des hypermarchés Exito exploités au Venezuela. Les discussions avec le gouvernement vénézuélien se poursuivent en vue de la cession d’une participation majoritaire au capital de Cativen qui regroupe l’ensemble des activités du Groupe au Venezuela. Le Venezuela n’est plus consolidé par intégration globale à compter du 1er janvier 2010.

CA T1 2010

CA T1 2010

CA T1 2010

 

Contacts presse
Caroline Simon, 01 53 70 74 65, caroline.simon@image7.fr
Karine Allouis, 01 53 70 74 81, kallouis@image7.fr

 

Contacts analystes et investisseurs
Nadine COULM, +33 (0)1 53 65 64 17, ncoulm@groupe-casino.fr
Aline NGUYEN, +33 (0)1 53 65 64 85, anguyen@groupe-casino.fr 

Saint-Etienne, le 14 avril 2010

15 mars 2010

Rémunération du dirigeant mandataire social