Communiqués - 2013

20 décembre 2013

Monoprix renforce ses fonds propres par une émission de 500M€ d’obligations remboursables en actions

Monoprix a décidé d’émettre 500M€ d’obligations remboursables en actions ("ORA"). Cette opération renforce ses fonds propres et lui apporte des ressources à long-terme pour financer son développement. 

Les ORA d’une maturité de 3 ans seront intégralement souscrites par Crédit Agricole CIB et porteront un coupon d’Euribor 6 mois + 5.1%.

Casino dispose d’une option d’achat sur ces ORA exerçable, en partie ou en totalité, dans une période comprise entre juin 2014 et octobre 2016. 

A la maturité des ORA, en décembre 2016, celles-ci seront remboursées en actions Monoprix nouvellement émises, représentant 21.2% du capital. Ces actions de préférence donneront droit à un dividende majoré. La documentation comporte des clauses usuelles de protection pendant la durée de vie des ORA et après le remboursement en actions. 

La structure financière de Casino est également renforcée par cette opération. 

Le règlement-livraison de l’opération est attendu le 27 décembre.

 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
CONTACTS PRESSE
Aziza BOUSTER 
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

 

 

28 octobre 2013

Signature d’un partenariat stratégique avec le groupe Les Coopérateurs de Normandie-Picardie

Le Groupe Casino a signé un accord avec Mutant Distribution, filiale du groupe les Coopérateurs de Normandie-Picardie portant sur l’acquisition par Leader Price de 47 magasins, principalement situés dans le sud-ouest de la France, et l’établissement d’un partenariat d’affiliation avec l’enseigne Leader Price à travers un contrat de licence de marque et d’approvisionnement portant sur près de 90 magasins en Normandie – Picardie. Les magasins sont actuellement exploités sous l’enseigne discount « Le Mutant ». 

Ces opérations devraient être effectives au cours du premier trimestre 2014. Elles permettent de développer le réseau intégré Leader Price dans la région stratégique du sud-ouest et de renforcer l’attractivité et la présence de l’enseigne Leader Price dans la région Normandie-Picardie à travers le partenariat d’affiliation. Le chiffre d’affaires cumulé des 47 magasins concernés par l’opération d’acquisition s’élevait en 2012 à plus de 100 M€ TTC, avec un potentiel de croissance important, tandis que le chiffre d’affaires des magasins sous le partenariat d’affiliation a dépassé les 200 M€ HT en 2012.

Par ce partenariat et cette nouvelle acquisition, le Groupe Casino continue à renforcer sa présence sur son format discount en France, après l’acquisition de 38 magasins sous enseigne Norma dans le Sud-Est de la France le 31 juillet 2013.

L’acquisition sera soumise à l’autorisation préalable de l’Autorité de la Concurrence.
 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS

Régine GAGGIOLI – Tél :+33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr
ou
+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
CONTACTS PRESSE
Aziza BOUSTER
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr
 

 

18 octobre 2013

Succès d’une émission obligataire hybride perpétuelle de 750 millions d’euros

Casino a lancé avec succès une émission hybride perpétuelle de 750 millions d’euros.

Les titres ont une maturité perpétuelle, avec une première option de remboursement le 31 janvier 2019 et porteront un coupon de 4,87% jusqu’à cette date, avec une réinitialisation du taux tous les 5 ans par la suite.

Les titres seront subordonnés à toute dette senior et seront comptabilisés en fonds propres (et les coupons seront comptabilisés en dividendes) conformément aux normes IFRS. Ils bénéficieront également d’un traitement « intermédiaire » de la part de S&P et Fitch (50% des titres seront comptabilisés en fonds propres).

Cette opération a été très bien accueillie par une base diversifiée d’investisseurs et a bénéficié d’une sursouscription significative. 

L’émission permet une diversification des sources de financement du Groupe et participe au renforcement de sa structure financière.

Deutsche Bank et JP Morgan ont agi en tant que coordinateurs de l’opération ; Barclays, Citigroup, Deutsche Bank, JP Morgan, RBS, SGCIB et UBS Investment Bank ont agi comme chefs de file.

 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
CONTACTS PRESSE
Aziza BOUSTER 
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

 

14 octobre 2013

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2013

CA du 3ème trimestre 2013 : Forte croissance du Brésil et Redressement des hypermarchés Géant

 

  • Ventes totales du Groupe :
    • Accélération de la croissance organique* hors essence à +6,6%
    • Chiffre d’affaires de 11,8 milliards d’euros, stable compte tenu des effets de change
  • A l’International, croissance organique hors essence soutenue à +12,4%, tirée notamment par les excellentes performances du Brésil
  • En France, sur le 3ème trimestre :
    • Le trafic et les volumes alimentaires** sont redevenus positifs chez Géant (+1,3% et +1,5% respectivement)
    • Toutes les enseignes françaises sont en amélioration séquentielle
  • Sur les 9 mois 2013, le chiffre d’affaires du Groupe s’élève à 35,5 milliards d’euros, en croissance de +22,1%

Evolution du chiffre d’affaires du Groupe au 3e trimestre 2013

 


Au 3e trimestre 2013
, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est stable par rapport au 3e trimestre 2012 à 11 777M€. Les variations de périmètre, et notamment la consolidation par intégration globale de Monoprix, ont un impact de +3,8% et le change de -9,9%. L’effet calendaire est de +0,7% en moyenne en France et de -0,1% à l’international.
Sur les 9 mois 2013, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 35,5 Md€, en croissance de +22,1%.

La croissance organique s’entend à périmètre et change constants

** PGC – FI (Produits Grande Consommation et Frais Industriel)

 

Ventes du T3 2013

En France, l’activité est caractérisée par l’amélioration du trafic clients et des volumes alimentaires chez Géant, qui redeviennent tous deux positifs

En France, la croissance organique hors essence s’établit en ligne avec les trimestres précédents à -2,9% au T3 2013. Le total des ventes est de 5 043 millions d’euros, soit une croissance de +8,1%.

  • Les ventes de Géant et des Supermarchés Casino s’améliorent sensiblement par rapport au T2. Le trafic et les volumes alimentaires sont positifs chez Géant (+1,3% et +1,5% respectivement). Dans les Supermarchés Casino, le trafic est également redevenu positif (+0,6%).
  • Toutes les enseignes françaises enregistrent une amélioration de leurs ventes par rapport au 2ème trimestre.
  • La croissance de Cdiscount, supérieure au marché, est restée satisfaisante avec un volume d’affaires en progression de +14,3% grâce à la croissance de la marketplace et des ventes nettes.

A l’international, la très forte croissance organique (+12,5% hors essence et calendaire) sur l’ensemble des marchés du Groupe est en accélération par rapport aux trimestres précédents

L’international affiche un nouveau trimestre de forte croissance organique à +12,5% hors essence et calendaire. La progression organique a été très forte en particulier au Brésil, sous les effets combinés de très bonnes ventes à magasins comparables et d’une expansion rapide. Converti en euros, le chiffre d’affaires réalisé à l’International est de 6 734 millions d’euros (-5,2%), compte tenu d’effets de change défavorables.

  • L’Amérique Latine enregistre une forte croissance organique de +13,5% hors essence et calendaire, en amélioration par rapport au T2 2013 (+10,3%), portée par la bonne performance des magasins au Brésil et une expansion dynamique sur le cash and carry au Brésil et le discount en Colombie.
  • La croissance organique hors essence et calendaire de l’Asie est très soutenue à +8,5%, grâce à une expansion rapide en Thaïlande et au Vietnam.

 

France : analyse des ventes du 3e trimestre 2013

Les ventes en France s’établissent à 5 043 millions d’euros au 3e trimestre 2013, soit une hausse de +8,1%.

 

* Hors essence et calendaire.

 

  • Casino France

Bien que les baisses de prix aient un impact plus significatif au T3 qu’au T2 2013, les ventes de Géant et des supermarchés Casino s’améliorent de façon marquée sur le 3ème trimestre.

Les ventes de Géant Casino à magasins comparables s’inscrivent en forte amélioration au T3 par rapport au T2 2013 (-4,7% vs -7,8% hors calendaire). Sur le trimestre, le trafic et les volumes alimentaires (PGC-FI) sont positifs (+1,3% et +1,5% respectivement). Cette tendance se confirme encore puisque sur les 4 semaines glissantes au 14 octobre, le trafic clients progresse de +2,4% et les volumes alimentaires de +7,7%.

Les ventes des Supermarchés Casino à magasins comparables enregistrent aussi une amélioration au T3 2013 par rapport au T2 (-5,5% vs -6,3% hors calendaire). Sur le trimestre, le trafic est positif (+0,6%). Cette tendance se confirme également puisque sur les 4 semaines glissantes au 14 octobre, le trafic clients et les volumes sont tous deux positifs (+0,4% et +1% respectivement).

Les ventes de la Proximité sont quasiment stables, en retrait de -0,8% en organique hors calendaire, contre -3,3% au T2 2013.

Le volume d’affaires de Cdiscount poursuit sa forte croissance à 14,3% au T3 2013, porté par la market place – qui représente désormais 14% du volume d’affaires – et par les ventes nettes, qui progressent de +7,1%, toujours au-dessus du marché.
La market place compte désormais 4,5 millions d’offres.
Cdiscount s’appuie sur un réseau de distribution de 14 000 points de retrait.
13% des ventes du site sont désormais réalisées via smartphones et tablettes numériques à la fin du T3 2013.

  • Franprix – Leader Price

Les ventes totales de Franprix-Leader Price s’inscrivent en hausse de +2,3%, grâce à la poursuite de l’expansion du réseau par l’intégration des magasins Norma et la consolidation de master-franchisés.
Leader Price enregistre un repli de ses ventes à magasins comparables de -2,6% hors effet calendaire, en amélioration séquentielle par rapport au T2 2013 (-3,4%).
Les ventes de Franprix reculent de -1,8% en comparable hors calendaire sur le trimestre (vs –2% au T2 2013).

  • Monoprix

Les ventes de Monoprix progressent de +1,6% en organique hors essence et calendaire sur le T3. Les ventes sont bien orientées en alimentaire et la performance des plus petits formats de l’enseigne (Monop’, Naturalia et Beauty) est particulièrement satisfaisante. L’expansion a été dynamique avec l’ouverture de 9 magasins sur le trimestre.

 

INTERNATIONAL : ANALYSE DES VENTES DU 3E TRIMESTRE 2013

Le chiffre d’affaires publié pour les opérations réalisées à l’International s’inscrit en recul de -5,2%, compte tenu de l’effet défavorable des taux de change (-16,5%).
La croissance organique est très forte à +12,5% hors essence et calendaire, en accélération par rapport aux trimestres précédents, portée par une bonne performance tant en Amérique Latine qu’en Asie. Elle illustre la très bonne performance réalisée par les grandes filiales du Groupe.

En Amérique Latine, les ventes à magasins comparables hors essence et calendaire affichent une progression de +9,6%, en forte hausse par rapport au T2 (+6,7%), reflétant notamment la bonne performance de GPA au Brésil. La croissance organique s’est établie à +13,5% hors essence et calendaire (vs +10,3% au T2), favorisée par la poursuite d’une expansion rapide.

  • GPA au Brésil

Au Brésil, GPA enregistre des ventes à magasins comparables hors essence et calendaire en hausse de +12%, en hausse par rapport au T2 2013 (+10,1%).
Dans l’alimentaire, toutes les enseignes de GPA ont connu de bonnes performances. Les ventes à magasins comparables de GPA Food progressent de +8,9%*. Sur Assaí en particulier, la performance a été remarquable. L’expansion a été marquée au 3eme trimestre 2013 avec l’ouverture de 12 Minimercado, 2 Assaí et 1 Pão de Açúcar.
Dans le non-alimentaire, les ventes de Viavarejo maintiennent un rythme très élevé de croissance comparable à +15,4%. La performance du e-commerce a été très forte, portée par le succès de la stratégie commerciale des sites internet de Nova. 3 Ponto Frio et 2 Casas Bahia ont été ouverts sur le trimestre.

*pour mémoire, GPA publie des ventes TTC

  • Groupe Exito

Dans un contexte de ralentissement de la consommation, la croissance organique d’Exito s’est poursuivie au 3eme trimestre, sous l’effet notamment de l’expansion en Colombie et de la bonne performance générale de l’Uruguay. La part de marché de Surtimax progresse au cours du trimestre grâce à l’expansion sur ce format discount. Exito a également développé la part de ses activités complémentaires à la distribution – en particulier l’immobilier commercial.
Exito publiera ses résultats du 3e trimestre le 24 octobre 2013.

En Asie, la croissance à magasins comparables hors calendaire s’est établie à +0,6%. La croissance organique hors calendaire des ventes s’est maintenue à un niveau élevé de +8,5%.

  • Big C Thaïlande

Big C a affiché une croissance organique hors calendaire de ses ventes de +6,9%, malgré le contexte de ralentissement de la consommation.

  • Big C Vietnam

La croissance organique de Big C Vietnam se poursuit sous l’effet notamment de l’ouverture d’un hypermarché et d’une galerie commerciale, portant le nombre d’hypermarchés à 25.

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr
ou
+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE groupe
CONTACTs PRESSE
Aziza BOUSTER
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

 

Disclaimer
Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d’investissement. Il n’a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n’est fournie par rapport à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l’exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

 

Annexes

Principales variations du périmètre de consolidation

  • Consolidation en intégration globale de MONOPRIX à partir du 5 avril 2013
  • Déconsolidation de Mercialys au 21 juin 2013, date de l’Assemblée générale au cours de laquelle la perte de contrôle de Casino a été constatée. A compter de cette date, les résultats seront mis en équivalence.
  • Consolidation en intégration globale de DSO et CAFIGE au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 1er février 2013
  • Consolidation en intégration globale de PFD (FABRE) au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 31 décembre 2012
  • Consolidation en intégration globale de HDRIV (RIVIERE) au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 1er décembre 2012
  • Consolidation en intégration globale de NORMA au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 31 juillet 2013
  • Consolidation en intégration globale de GUERIN au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 30 juin 2013
  • Consolidation en intégration globale de Monshowroom à partir du 2 septembre 2013

 

 

 

 

 

9 octobre 2013

Jean-Charles Naouri a été nommé Président du Conseil d’Administration de GPA

M. Jean-Charles Naouri a été nommé Président du Conseil d’Administration de GPA lors de L’Assemblée Générale Extraordinaire de GPA réunie le 9 octobre 2013.

Le Conseil d’Administration de GPA est composé de 12 membres, comprenant M. Jean-Charles Naouri en qualité de Président.

 

Contacts analystes et investisseurs
Régine Gaggioli
rgaggioli@groupe-casino.fr
+ 33 1 53 65 64 17

ou

IR_Casino@groupe-casino.fr
+ 33 1 53 65 64 18

 

 

23 septembre 2013

M. Jean-Charles Naouri sera nommé président du Conseil d’Administration de GPA

L’Assemblée Générale Extraordinaire de GPA sera convoquée le 9 octobre 2013 afin d’élire Monsieur Jean-Charles Naouri en qualité de Président du Conseil d’Administration de GPA.

M. Jean-Charles Naouri : « Je veux exprimer ma confiance renouvelée dans l’équipe de management de GPA, dirigée par Eneas Pestana. Je sais que je peux compter sur leur engagement à poursuivre le travail déjà entrepris et relever les défis à venir ».

Le Groupe Casino proposera également la création d’un deuxième poste de Vice-Président au sein du Conseil d’Administration de GPA. Le Groupe Casino a l’intention de nommer à ce poste M. Ronaldo Iabrudi, déjà membre du Conseil d’Administration de GPA, directeur et représentant du Groupe Casino au Brésil.

Une fois ces propositions entérinées, le Conseil d’Administration de GPA sera composé de 12 membres, comprenant M. Jean-Charles Naouri en qualité de Président et M. Arnaud Strasser et M. Ronaldo Iabrudi comme Vice-Présidents.

 

 

 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

 

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
Aziza BOUSTER 
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78 – Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

9 septembre 2013

Accord transactionnel entre Casino et M. Abilio Diniz

Dans un esprit de respect réciproque, M. Abilio Diniz, Président de Grupo Pão de Açúcar et M. Jean-Charles Naouri, Président-directeur Général du groupe Casino, sont convenus de régler définitivement leurs différends et de donner à leur partenariat une conclusion mutuellement satisfaisante, permettant à chacun d’eux d’aller de l’avant et de réaliser de nouvelles opportunités.

Il s’agit là d’un moment important dans l’histoire commerciale du Brésil, sachant qu’il y a 75 ans, jour pour jour, la famille Diniz fondait Grupo Pão de Açúcar, devenu le plus grand distributeur du Brésil.

M. Abilio Diniz déclare : « Je souhaite plein succès à Jean-Charles Naouri et au groupe Casino. J’exprime mon fervent espoir de voir Grupo Pão de Açúcar continuer à se développer, avec ses collaborateurs, sa culture et ses valeurs, contribuant ainsi à la prospérité du pays ».

M. Jean-Charles Naouri déclare : « J’exprime toute ma gratitude à M. Abilio Diniz et à sa famille pour leurs multiples contributions et leur souhaite pleins succès dans leur projets futurs. Je poursuivrai les efforts en vue de l’expansion continue de Grupo Pão de Açúcar au profit de ses clients, de ses collaborateurs, de ses actionnaires et de l’ensemble de la société brésilienne ».

 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
CONTACTS PRESSE

Aziza BOUSTER
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78 – Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

IMAGE 7
Grégoire LUCAS
Tél : +33 (0)6 71 60 02

31 juillet 2013

Le groupe Casino finalise l’acquisition de 38 magasins auprès du groupe Norma

Après l’accord de l’Autorité de la Concurrence, le groupe Casino a finalisé l’acquisition de 38 magasins de proximité situés dans le Sud-Est de la France auprès du groupe Norma, spécialiste du hard discount allemand.

Cette acquisition stratégique permet notamment la poursuite de l’expansion de l’enseigne Leader Price.

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
 
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr
ou
+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE

CONTACTS PRESSE

Aziza BOUSTER
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

29 juillet 2013

Le Groupe Pão de Açúcar se lance dans les centres commerciaux de proximité

Baptisé Conviva Américas, le premier centre dans lequel le Groupe a investi 40 millions BRL a ouvert ses portes à Rio de Janeiro.

GPA Malls & Properties, la filiale en charge de la gestion des actifs immobiliers du groupe Pão de Açúcar (GPA), a inauguré le 13 juin dernier le centre commercial Conviva Américas au 900, Avenida das Américas, dans le quartier Barra da Tijuca de Rio de Janeiro. Avec le lancement de la marque Conviva, GPA fait son entrée sur le segment des centres commerciaux de proximité et devient le premier spécialiste brésilien de la grande distribution à investir dans ce type d’activité immobilière.

Le Groupe a investi 40 millions BRL (plus de 13 millions EUR) dans ce projet, auxquels s’ajoute l’apport des commerçants. Conviva Américas permettra de créer près de 800 emplois directs et 1 500 emplois indirects, et pourra accueillir environ 6 000 visiteurs par jour. Le fer de lance en sera un supermarché Pão de Açúcar, entouré de grandes marques telles que Centauro, Alô Bebê et Pet Center Marginal, d’un club de sport SmartFit et de 35 autres magasins.

« Conviva est le résultat d’une approche inédite en matière d’immobilier commercial, qui fait le lien entre les magasins de quartier et les grandes zones commerciales. Notre objectif est d’apporter plus de praticité aux clients et de répondre à leurs besoins d’achat de biens, de services et de produits alimentaires en créant des espaces aérés et pratiques, propices à la convivialité et à la vie de la communauté, explique Alexandre Vasconcellos, président de GPA Malls & Properties. Avec ce nouveau type de centres de proximité, nous renforçons l’attractivité des zones où sont situés les magasins de GPA et nous valorisons davantage nos actifs immobiliers en augmentant la superficie et la rentabilité des surfaces locatives. »

L’offre commerciale de Conviva Américas a été structurée à partir d’études détaillées de la physionomie immobilière de la région. Elle privilégie la complémentarité entre les magasins d’alimentation et les différentes catégories de produits et services afin de constituer un complexe polyvalent et intelligent, en phase avec les attentes des consommateurs. « Nous faisons partie de GPA, le leader de la grande distribution au Brésil et en Amérique latine et, à ce titre, nous comprenons les impératifs des commerçants. C’est pourquoi nous avons développé un modèle opérationnel fondé sur la relation de détaillant à détaillant : nous proposons nos espaces à des prix plutôt compétitifs et, en outre, nous assurons une chalandise importante autour de notre propre magasin », souligne Alexandre Vasconcellos.

Fort de ces atouts, GPA M&P a convaincu de grandes enseignes brésiliennes de s’implanter à Conviva Américas. Ainsi, la chaîne de magasins d’articles de sport Centauro ouvrira sa première très grande surface à Rio de Janeiro, avec de nombreuses animations autour du sport à destination des clients. Les enseignes Alô Bebê et Pet Center Marginal, respectivement spécialisées dans les articles de puériculture et dans les produits et services pour animaux de compagnie, ont déjà inauguré à Conviva Américas leurs toutes premières boutiques dans la ville de Rio de Janeiro. Le centre abrite également une salle de sport SmartFit, du groupe Bioritmo, et un superbe magasin Pão de Açúcar.

 

La marque Conviva

Le lancement de la marque Conviva est le fruit d’une réflexion fondée sur plusieurs études de marché, selon lesquelles le concept de centre commercial de proximité permettrait de combler le vide existant entre les magasins de quartier et les grandes zones commerciales. Pour concrétiser ce nouveau concept, GPA Malls & Properties a mené des enquêtes de terrain afin de cerner les besoins des consommateurs. C’est ainsi qu’est née la marque Conviva, dont la vocation est de répondre à un souhait partagé d’espaces commerciaux plus simples et conviviaux.

L’offre de Conviva repose sur les principes de praticité et de convivialité : les clients évoluent dans un environnement aéré et décontracté qui répond à leurs besoins quotidiens d’achats alimentaires et d’autres produits et services, et qui leur propose en outre différentes animations ainsi que des espaces de rencontres et d’échanges avec la communauté.

GPA Malls & Properties va poursuivre le développement de la marque Conviva et prévoit d’ouvrir d’autres centres de proximité conçus selon les mêmes principes de simplicité et de qualité, dans un souci constant d’intégration à l’environnement immobilier de chaque région.

 

À propos de Conviva Américas

Conviva Américas est située au numéro 900 de la Avenida das Américas, dans le quartier Barra da Tijuca de Rio de Janeiro. Sa surface locative brute s’élève à 12 540 000 m². Le centre compte cinq enseignes phares et 40 boutiques sur deux niveaux (rez-de-chaussée et un étage en sous-sol), réparties sur la Place de l’Alimentation et l’Allée des Services, ainsi qu’une salle pouvant accueillir diverses manifestations et 660 places de stationnement.

Enseignes phares :

Alô Bebê – premier magasin à Rio de Janeiro.

Centauro – première très grande surface au Brésil.

Pão de Açúcar.

Pet Center Marginal – premier magasin à Rio de Janeiro.

SmartFit.

 

À propos de Malls & Properties

La société GPA Malls & Properties a été créée en 2009 et constitue le pôle immobilier du groupe Pão de Açúcar. La filiale est responsable de la gestion des actifs immobiliers de GPA et notamment de la prospection, la négociation, l’implantation et la valorisation des projets d’expansion de l’entreprise. Elle a pour vocation de compléter les bénéfices de la branche distribution en gérant les espaces locatifs de manière à optimiser la rentabilité du patrimoine immobilier du Groupe. Par ailleurs, au-delà de la création de valeur liée à l’augmentation de la fréquentation des magasins de GPA, la société s’attache à garantir l’excellence de l’offre commerciale proposée aux clients.

En 2012, la société a dégagé un bénéfice net de 155 millions BRL (près de 53 millions EUR). Elle a enregistré 153 millions BRL (52 millions EUR) de recettes brutes liées à la vente d’actifs et 115 millions BRL (39 millions EUR) de revenus locatifs des surfaces commerciales. Avec l’ouverture de Conviva Américas, GPA M&P gère à présent plus de 200 000 m² de surface locative brute dans plus de 200 galeries marchandes et a signé plus de 3 500 baux commerciaux avec les occupants de ses espaces.

 

25 juillet 2013

Chiffre d’Affaires du 2e trimestre & Résultats du 1er Semestre 2013

Ventes totales du Groupe de milliards d’euros au 2e trimestre 2013, 12,1en forte croissance : +40,4%

  • A l’International, croissance organique* toujours soutenue (+9,7%)et effet favorable de la consolidation à 100% de GPA
  • En France, repli des ventes organiques* (-3,3%), sous l’effet des investissements tarifaires chez Casino France, accompagnés d’une amélioration progressive du trafic et des volumes. La croissance du e-commerce est soutenue

Résultat opérationnel courant en très forte progression de +51,9% au S1 2013 :

  • A l’International, forte rentabilité des opérations, notamment grâce aux excellentes performances du Brésil
  • En France, légère croissance du ROC liée à l’intégration de Monoprix

Résultat net des activités poursuivies, part du groupe à 594M€ (contre 125M€ au S1 2012, soit 4,8x)
Résultat net normalisé part du Groupe à 193M€, en progression de +8,3%

Jean-Charles Naouri, Président-Directeur général du Groupe Casino, a déclaré :

« Au 1er semestre 2013, le Groupe a accru son RNpG normalisé de plus de 8%. Il a affiché une croissance soutenue de ses ventes grâce à la transformation de son profil, renforcé par l’acquisition de Monoprix, à la croissance de ses filiales internationales et en France à la bonne tenue des enseignes de proximité-discount. Au 2e semestre, le Groupe devrait bénéficier, en France, de la robustesse des enseignes Franprix-Leader Price et Monoprix, de la baisse des prix en hypermarchés, qui devrait permettre un retour à la croissance du trafic et des volumes et, à l’international, de la poursuite de l’expansion  ».

 


Résultat du 1er semestre 2013 : progression du ROC consolidé de +51,9% et du résultat net normalisé de +8,3 % à 193 M€

Le Groupe a affiché au 1er semestre une forte croissance de ses ventes de +37%.
En organique hors essence et calendaire, celle-ci s’élève à +2,8%, tirée par le maintien à un bon niveau des ventes à magasins comparables et par une expansion toujours très soutenue à l’international. Les marchés à forte croissance du Groupe représentent 61% du chiffre d’affaires consolidé au 1er semestre.

Le Résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe progresse fortement de +51,9% à 969 millions d’euros, porté par l’intégration globale de GPA et de Monoprix ainsi que par l’excellente progression de l’Amérique Latine. La marge opérationnelle consolidée est élevée et bénéficie de la forte rentabilité des opérations internationales. Les marchés à forte croissance du Groupe représentent 74% du ROC consolidé au 1er semestre.

Le ROC de la France s’établit à 254 millions d’euros, en hausse de +1,2% par rapport au 1er semestre 2012, en incluant la consolidation en intégration globale de Monoprix à partir du 2e trimestre 2013. Chez Casino France, les plans de baisses de coûts, qui se poursuivent sur l’ensemble de l’année, ont largement limité l’impact de la baisse du chiffre d’affaires sur le ROC. La marge opérationnelle de Franprix-Leader Price est stable et en progression en organique, sous l’effet de la maîtrise des coûts. La marge de ROC de Monoprix s’inscrit en progression.

Le ROC de l’International est en très forte croissance de +84,8% à 715 millions d’euros. La progression organique est de +8,2%. Le Brésil affiche une excellente progression de sa marge opérationnelle, notamment chez Viavarejo. La rentabilité de l’Asie se maintient à un niveau élevé, en particulier grâce à une solide marge des activités de distribution ainsi qu’à la forte contribution des galeries commerciales.

Le résultat non récurrent (autres produits et charges opérationnels) est positif à 530 millions d’euros. Il intègre notamment la revalorisation de la quote-part détenue dans Monoprix à la suite de la prise de contrôle exclusif par Casino et l’effet de la déconsolidation de Mercialys à la suite de la perte de contrôle par Casino.

Le coût de l’endettement financier net est de 309 millions d’euros. Hors effets liés au périmètre de consolidation, les frais financiers sont maîtrisés.

Le résultat net part du groupe ressort à 594 millions d’euros. Retraité des éléments non récurrents, le résultat net normalisé part du Groupe s’établit à 193 millions d’euros, en hausse de +8,3% par rapport au 1er semestre 2012.
Au 30 juin 2013, la dette financière nette du Groupe s’établit à 8 856 millions d’euros ; elle devrait diminuer au 2e semestre, sous l’effet de la saisonnalité du free cash flow, notamment liée au dégagement d’une ressource importante en fonds de roulement, ceci permettant d’atteindre un ratio de DFN/EBITDA inférieur à 2x.

 

Chiffres d’affaires du 2e trimestre 2013


Au 2e trimestre 2013
, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en forte progression de +40,4%, sous l’effet de la consolidation par intégration globale de GPA et de Monoprix ainsi que de la croissance des ventes de l’ensemble des filiales internationales. La croissance organique* s’établit à +3% (+1,3% en incluant l’essence et le calendaire). Les variations de périmètre ont un impact de +43,8%, le change de -4,7%, et l’essence de -0,5%. Enfin, l’effet calendaire (détaillé en page 14) est de -1,6% en moyenne en France et de -0,9% à l’international.

 

En France, les ventes organiques hors essence et calendaire sont en ligne avec le T1 2013 malgré les baisses de prix et l’environnement de consommation

Les ventes en France s’élèvent à 4 886 millions d’euros au 2e trimestre 2013,
en hausse de +7,8%, sous l’effet notamment de la consolidation en intégration globale de Monoprix à partir du T2 2013.

 

En France, la croissance organique s’établit à -3,3% hors essence et calendaire au 2e trimestre (contre -3,4% au T1 2013), dans un contexte où Casino a poursuivi sa politique de baisses de prix initiées à fin 2012.

  • Casino France

Les ventes de Géant et des supermarchés Casino sont impactées par les baisses de prix initiées fin 2012. Elles enregistrent une amélioration séquentielle à magasins comparables hors essence et hors calendaire liée à l’inflexion des tendances en trafic et en volumes.

Chez Géant, les ventes alimentaires à magasins comparables hors calendaire s’inscrivent en amélioration séquentielle (-5,9% au T2 2013 contre -7,7% au T1 2013), sous l’effet de l’amélioration du trafic. Hors effet des baisses de prix, les ventes alimentaires, en comparable hors calendaire, sont proches de l’équilibre au 2e trimestre. Le nouveau positionnement tarifaire est désormais très compétitif.

Les Supermarchés Casino, dont les indices prix s’améliorent*, ont connu une inflexion progressive des volumes, tirés par la marque propre, et du trafic client, consécutive aux baisses tarifaires. L’enseigne poursuit également ses plans d’actions d’efficacité opérationnelle visant à accroître son attractivité.

Les supérettes accélèrent le déploiement des formats Casino Shop et Shopping avec notamment la conversion réussie de 37 magasins à Marseille et poursuivent les ouvertures dans les nouveaux points de vente (gares, aéroports, autoroutes,…). L’enseigne confirme également son leadership en approvisionnement alimentaire de stations-services avec la fourniture de plus de 1 100 stations TOTAL. Le nouveau programme de fidélité affiche de bons résultats, avec l’objectif d’un déploiement à l’intégralité du parc au 1er octobre. L’enseigne continue la rationalisation du parc de magasins au cours du trimestre.

Le volume d’affaires de Cdiscount enregistre une forte croissance de +16,5%.
Ses ventes propres sont en croissance (+9,6%) et la marketplace représente déjà 13% du volume d’affaires total du site à fin juin. Par ailleurs, plus de 10% des ventes du site ont été réalisées via outils mobiles à fin juin.

* Panéliste indépendant

  • Franprix – Leader Price

Les ventes totales de Franprix-Leader Price s’inscrivent en hausse de +3,1%, grâce à la poursuite de l’expansion du réseau et à des effets périmètres.
Leader Price enregistre une progression de ses ventes totales de +9,4%, liée à l’intégration de l’activité de plusieurs master-franchisés (81 nouveaux magasins). L’enseigne continue de renforcer la compétitivité et la qualité des filières de produits frais ainsi que l’amélioration de son image prix.
Franprix poursuit le renforcement de l’attractivité de son offre autour de baisses de prix sur une sélection de produits en marques propres Leader Price à moins de 1€ (plus de 500 références) et de partenariats avec des producteurs locaux.

  • Monoprix

Les ventes organiques hors essence et hors calendaire de Monoprix affichent une bonne performance, en progression séquentielle par rapport au T1 2013, tirée par l’amélioration des ventes à magasins comparables et par l’expansion soutenue sur tous les formats. Les ventes alimentaires ont affiché une bonne progression sur le trimestre. L’enseigne bénéficie également du succès de son repositionnement commercial et de sa nouvelle identité visuelle. Elle continue son expansion sur tous les formats, en particulier sur les nouveaux points de vente (gares, autoroutes), et va accélérer la croissance du e-commerce.

 

A l’international, poursuite d’une croissance organique très soutenue sur l’ensemble des marchés, en accélération séquentielle (+9,7%* vs +8,3%* au T1 2013)

L’international affiche un nouveau trimestre de forte croissance organique à +9,7% hors essence et calendaire. Les ventes totales sont en hausse de +76,6% à 7 199 millions d’euros, en particulier grâce à la consolidation en intégration globale de GPA depuis le deuxième semestre 2012 et en dépit d’un effet change défavorable de -10% principalement lié à la dépréciation du real.
Les ventes totales de l’International ont représenté 60% du chiffre d’affaires du Groupe.

En Amérique Latine, les ventes à magasins comparables hors essence et calendaire affichent une hausse de +6,7%, en progression séquentielle (+5,4% au T1 2013), reflétant notamment l’excellente performance de GPA au Brésil. La croissance organique est favorisée par la poursuite d’une expansion rapide au Brésil et en Colombie. Au total, les ventes ont doublé, sous l’effet notamment de la consolidation en intégration globale de GPA.

  • GPA au Brésil

Au Brésil, GPA enregistre des ventes à magasins comparables hors essence

Dans l’alimentaire, GPA Food affiche une forte croissance de +8,4%* de ses ventes HT hors calendaire à magasins comparables au T2 (contre +5,5%* au T1). Elles sont portées par les excellentes performances des formats de « cash&carry » Assaí
et de proximité Minimercado, aux concepts redéfinis. L’expansion a été dynamique au 2e trimestre 2013 avec l’ouverture de 23 Minimercado Extra, de 3 Assaí et l’ouverture de la galerie commerciale Americas (12 500 m2) à Rio.

Dans le non-alimentaire, les ventes comparables de Viavarejo affichent une croissance très soutenue à +12% (contre +7,3% au T1 2013). Le e-commerce est en très forte croissance (+24,1%), soutenue par une évolution de la stratégie prix et des catégories déployées, par un renforcement des services et par le lancement d’une Marketplace : Nova.com représente désormais 16% des ventes de Via Varejo. Les opérations commerciales ont affiché une bonne performance.

* Hors essence et calendaire – pour mémoire, GPA publie des ventes TTC et non retraitées de l’effet calendaire 

  • Groupe Exito

La croissance organique hors essence et hors calendaire des ventes d’Exito est de +3,2%, tirée par l’expansion et les excellentes performances de l’Uruguay.
Les opérations commerciales (Megaprima) ont affiché une bonne performance dans un contexte de ralentissement macroéconomique. L’enseigne a confirmé son leadership en parts de marché en Colombie ainsi qu’en Uruguay et a poursuivi son expansion centrée sur la proximité et sur le format discount (Surtimax) qui continue à gagner des parts de marché. 10 magasins ont été ouverts en Colombie au 2e trimestre dont 4 Surtimax et 3 Exito Express.
En Asie, la croissance à magasins comparables hors calendaire s’est établie à +2,2%. La croissance organique hors calendaire des ventes s’est maintenue à un niveau élevé de +9,9%. Les ventes totales ont progressé de +11,9%.

  • Big C Thaïlande

Big C a affiché une croissance organique hors calendaire de ses ventes de +8,9%. La croissance à magasins comparables de +3% au T2 est supérieure à celle du T1 (+2,4%), grâce au leadership en prix, au grand succès des opérations commerciales et au développement de la carte de fidélité. L’expansion a été très soutenue sur les petits formats (36 Mini Big C et 15 Pure ouverts). Les revenus des galeries commerciales adjacentes aux hypermarchés restent toujours très bien orientés.

  • Big C Vietnam

Big C Vietnam affiche une bonne croissance de ses ventes en organique. L’enseigne, qui a poursuivi son expansion avec 2 hypermarchés et 2 galeries commerciales attenantes ouvertes, confirme son leadership en indices et en image prix.

 

Perspectives du 2e semestre 2013

Le Groupe maintient ses objectifs pour 2013 :

  • Une forte croissance de son chiffre d’affaires publié
  • Une progression en organique de son activité et de son ROC
  • Le maintien d’une structure financière solide avec un ratio de DFN / EBITDA inférieur à 2x

 

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS
Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr
ou
+33 (0)1 53 65 64 18
IR_Casino@groupe-casino.fr

DIRECTION COMMUNICATION EXTERNE GROUPE
CONTACTS PRESSE
Aziza BOUSTER
Tél : +33 (0)1 53 65 24 78
Mob : +33 (0)6 08 54 28 75
abouster@groupe-casino.fr

IMAGE 7
Grégoire LUCAS
Tél : +33 (0)6 71 60 02 02
glucas@image7.fr

 

Les comptes consolidés du 1er semestre 2013 établis par le Conseil d’Administration du 24 juillet 2013 ont été revus par les Commissaires aux comptes.

 

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d’investissement. Il n’a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n’est fournie par rapport à l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l’exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

 

Annexes

Principales variations du périmètre de consolidation

  • Consolidation en intégration globale de GPA depuis le 2 juillet 2012. GPA était intégré proportionnellement à fin juin 2012 à hauteur de 40,3201 %
  • Consolidation en intégration globale des sociétés propriétaires
    de 21 magasins au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir de juillet 2012
  • Consolidation en intégration globale de BARAT au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 8 mars 2012
  • Consolidation en intégration globale de HDRIV (RIVIERE) au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 1er décembre 2012
  • Consolidation en intégration globale de DSO et CAFIGE au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 1er février 2013
  • Consolidation en intégration globale de PFD (FABRE) au sein du groupe Franprix Leaderprice à partir du 31 décembre 2012
  • Consolidation en intégration globale de MONOPRIX à partir du 5 Avril 2013
  • Déconsolidation de Mercialys au 21 juin 2013, date de l’Assemblée générale au cours de laquelle la perte de contrôle de Casino a été constatée.
    A compter de cette date, les résultats seront mis en équivalence.

 

Résultat net normalisé

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies, corrigé des effets des autres produits et charges opérationnels, tels que définis dans la partie Principes Comptables de l’annexe annuelle aux comptes consolidés, et des effets des éléments financiers non récurrents, ainsi que des produits et charges d’impôts non récurrents.

Les éléments financiers non récurrents regroupent certains instruments financiers constatés en résultat dont la juste valeur peut être très volatile. A titre d’exemple, les variations de juste valeur des instruments financiers non qualifiés de couverture et des dérivés incorporés sur le cours de l’action Casino sont ainsi retraitées du Résultat net normalisé.

Les produits et charges d’impôts non récurrents correspondent aux effets d’impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les effets directs d’impôt non récurrents. Ainsi la charge d’impôt rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d’impôt moyen normatif du Groupe.
Cet agrégat permet de mesurer l’évolution du résultat récurrent des activités.